Magazine Culture

Les suprêmes de Edward Kelsey MOORE

Par Lecturissime

Les suprêmes de Edward Kelsey MOORE

♥ ♥ 

Ce que j'ai aimé :

Plainview en Indiana. Comme chaque dimanche, Odette retrouve ses amies de toujours au restaurant Chez Earl. Ces trois quinquagénaires inséparables se sont rencontrées dans les années 60 et leurs liens privilégiés n'ont fait que s'affermir avec les années. Le matin même, Odette a vu pour la première fois les fantômes des êtres chers qui l'ont quittée apparaître à ses côtés. Habituée aux extravagances depuis sa naissance hors norme dans un sycomore, cette quinquagénaire ne s'étonne pas du phénomène qui avait frappé sa mère avant elle. Néanmoins, elle préfère taire ses rapports privilégiés avec les morts à son mari aimant James et à ses amies afin de ne pas les inquiéter, d'autant plus qu'un homme a priori vivant est apparu également. Clarice est quant à elle préoccupée sur les infidélités de son mari, coureur de jupons invétéré, et Barbara Jean, la plus jolie fille de la région reste concentrée sur ses talons hauts ... 

Un va et vient entre passé et présent permet d'en découvrir davantage sur ces amies exceptionnelles prénommées "Les Suprêmes" qui se soutiennent afin de surmonter les aléas de l'existence qui ne les épargne guère.

L'auteur ne sombre jamais dans le pathétique malgré des thèmes forts tels que la mort des êtres chers, le malheur dans le couple, la culpabilité, et en arrière plan, la question raciale aux Etats-Unis dans les années 60. Ces Suprêmes sont tendres et émouvantes, l'humour et les entretiens avec les morts permettant d'apporter une once d'espoir dans des destins bousculés. 

Un beau roman.

Ce que j'ai moins aimé :

- Rien, j'ai passé un bon moment de lecture.

Présentation de l'éditeur :

Actes Sud

Vous aimerez aussi :

La couleur des sentiments de Kathryn STOCKETT

D'autres avis :

Télérama 

Babélio 

Merci à Phili pour le prêt.

Les suprêmes, Edward Kelsey Moore, roman traduit de l'américain par Cloé Tralci, avec la collaboration d'Emmanuelle et de Philippe Aronson, Actes sud, avril 2014, 22.8


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecturissime 4161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines