Magazine Culture

Benjamin Dormann : médias et omerta

Par Sergeuleski


Interview de Benjamin Dormann par Enquête&débat

   La pression s’interdit d’enquêter sur la presse : c'est un fait établi depuis longtemps. Un journalisme réfléchira à deux fois avant d’enquêter sur un de ses confrères.

Pour les autres... impossible de se faire inviter sur les plateaux télé pour parler de la presse et dénoncer des agissements opaques. …

   De Médiapart au Figaro, en passant par l’Humanité, Benjamin Dormann dans son ouvrage « Ils ont acheté la presse »

dormann,médias,presse,niel,pigasse,

passe au scanner les mœurs financières de cette caste, de ses dirigeants et actionnaires :

- Médiapart déposerait le bilan s’il devait acquitter sa dette au fisc : plusieurs millions d’euros de TVA…

- L'Etat annule la dette du journal l’Humanité…

- Des journaux (sans lecteurs) sont organisés en association de loi 1901 tout en ayant des intérêts dans des sociétés commerciales...

- Des conflits d’intérêts sans nombre : un journaliste interviewe dans l’ignorance la plus totale des auditeurs, des téléspectateurs ou des lecteurs, l’actionnaire, majoritaire de surcroît, de son employeur…

   La presse ressemble fort à une caste intouchable dont la classe politique et économique a acheté le silence, la complaisance et la connivence ; il est vrai que l'on ne mord pas la main qui vous nourrit ou qui vote des subventions à hauteur de 2 milliards et demi de fonds public par an.

 _______________________

Pour prolonger, cliquez : Médias et journalisme - un lecteur témoigne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines