Magazine Culture

soignez votre santé

Publié le 15 mars 2015 par Dubruel

d'après UN VIEUX de Maupassant

M. Caliste n'a jamais Ni bu ni fumé. Quand il dit : -" Je tiens à MA vie ; Je ne mets pas MA santé en danger. " Il prononce MA, comme si SA vie Avait une valeur illimitée. Quand il parle de santé, Il place si haut la sienne Qu'autour de lui, il gêne. S'il dit MES jambes, MES bras, On sent bien que ces membres-là Ne sont point ceux de tous. Ce distinguo apparait surtout Quand il dit MON docteur, On dirait que ce docteur Est à lui, Rien qu'à lui. Un jour d'ailleurs, Son docteur Parle au vieux Caliste D'une station thermale Où l'on garantit aux curistes Une durée de vie exceptionnelle. Deux jours après, Caliste s'y installe. Et dès son arrivée, Il appelle Le responsable des thermes, Le fameux docteur Rivet Et l'entretient en ses termes : -" J'ai quatre-vingt-huit ans Et suis très bien portant. Mais, j'ai besoin que vous m'aidiez À me porter encore mieux. En premier lieu, Vous allez me confier La liste de vos patients Qui ont passé l'âge quatre-vingt-sept ans. Vous me direz tout sur leur état physique Et leurs particularités physiologiques. Puis, si l'un d'eux meurt, Vous voudrez bien, docteur, Me préciser la cause de son décès, Les circonstances. Bref, tous les faits. " Sur ce, Caliste serre la main du Dr Rivet Qui lui promet son concours dévoué. En effet, le jour suivant, Il apporte la liste de ses dix-sept clients Âgés de plus de quatre-vingt-sept ans. Peu après, Caliste lui demande : -" Comment va Joseph Sand ? " Une autre fois, le docteur lui annonçant Le décès de Mme Leprince Honorine, Quatre-vingt-dix ans. Caliste lui demanda : -" Comment ça ? " -" Une angine de poitrine. " -" Ah ! Quand j'aurai son âge, Je m'observerai davantage. " Puis Luc Flamand, Âgé de cent ans, Meurt d'une pleurésie. Le petit vieux s'écrie : -" Il aura voulu prendre l'air après diner. Et sur sa poitrine, le froid est tombé. C'est un accident, la pleurésie ! Ce n'est pas une maladie. " Deux autres patients meurent le mois suivant; L'un d'un étouffement, L'autre de dysenterie. Caliste en a ri : -" La dysenterie est le mal des imprudents. Il a dû manger des plats trop excitants ! Quant à celui qui a péri d'étouffement Cela provenait Sûrement D'un cœur mal examiné. " Un autre soir, coup de semonce ! Le médecin lui annonce Le trépas de Jean Decomy, Une sorte de momie Dont il avait espéré faire Un centenaire. Caliste demande d'une voix émue : -" À quoi sa mort est-elle due ? " -" Ma foi, je n'en sais rien. " -" Comment vous n'en savez rien ? N'avait-il pas une affection des reins ? " -" Non, ils étaient sains. " -" L'estomac fonctionnait-il normalement ? Une attaque provient souvent D'une mauvaise digestion. Quel âge avait-il ? " -" Quatre-vingt-neuf, me semble-t-il. " -" Quatre-vingt-neuf ans... Ce n'est pas vieux pourtant ! "


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine