Magazine Culture

Sarajevo Omnibus

Publié le 15 mars 2015 par Lespolarsdemika
Sarajevo OmnibusSarajevo Omnibus est le nouveau roman de Velibor Colic sorti en Janvier 2015 aux éditions Gallimard.
Présentation de l'éditeur :Sarajevo omnibus propose un portrait de la ville de Sarajevo à travers différents personnages historiques ou lieux emblématiques, qui ont tous un rapport avec la tragédie inaugurale du vingtième siècle : l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914. Ainsi nous rencontrons tour à tour Gavrilo Princip, ce jeune Serbe dont le geste déclencha le cataclysme de la Première Guerre mondiale ; Viktor Artamanov, affairiste russe illuminé, qui finança au nom du tsar l'aventure de la «Main Noire», organisation terroriste vouée à la libération de la Serbie du joug austro-hongrois ; le fondateur de la Main Noire, le colonel Dimitrijević dit «Apis», qui bâtissait ses théories grand-serbes en buvant de la slivovice dans un fameux bistrot de Belgrade ; Ivo Andrić, immense écrivain, Prix Nobel, qui appartint un temps à cette mouvance... Mais aussi des personnages oubliés, tel le rabbin Abramovicz, philosophe et poète, qui reçut dans la nuque l'une des cinq balles destinées à l'archiduc, le curé Latinović, fêtard repenti, ou encore l'imam Dizdarević – seul Bosniaque à avoir peur de sa femme, dit-on. Sans oublier Nikola Barbarić, grand-père de l'auteur, également présent lors de l'attentat, personnage fantasque qui eut quatre épouses et plusieurs vies. Tous ont assisté à la mort de l'archiduc.
Le récit de Velibor Čolić n'est jamais pesant ni funèbre, mais vif, précis, surprenant, enjoué. Il considère avec une distance désabusée l'enchaînement de circonstances horribles et comiques qui constitue l'histoire des hommes. 

L'auteur de Les Bosniaques ou encore Jésus et Tito continue de nous faire voyager dans la belle Bosnie-Herzégovine pour notre plus grand bonheur. Cette fois c'est à Sarajevo plus précisément qu'il nous balade. En 1914 lors de l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche et de son épouse Sophie. On fait la connaissance de plusieurs personnages secondaires qui vont nous montrer la scène de différentes façons. Chacun a eu son importance dans ce double assassinat ou en a été simplement spectateur.
La foi est belle, peu importe le livre où l'on apprend ses prières
Velibor Colic nous apprend une multitude d'anecdotes de cette époque et sur la montée du nazisme. C'est un véritable voyage dans le temps que nous vivons au travers des yeux des différents personnages. Il a un talent de conteur incontestable et sait donner de l'importance à la moindre petite chose. Sarajevo Omnibus est la preuve que chaque instant, chaque moment de l'histoire est plus complexe que l'on ne pourrait le croire.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespolarsdemika 321 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines