Magazine Santé

TOUX et RHUME de l'ENFANT: Pourquoi il ne faut pas lui donner de codéine – EMA

Publié le 15 mars 2015 par Santelog @santelog

Après l’interdiction des mucolytiques et mucofluidifiants dans le traitement de la toux du nourrisson, puis des produits à base de dérivés terpéniques, le Comité de pharmacovigilance prône celle des médicaments à base de codéine pour la toux et le rhume chez les enfants de moins de 12 ans. En cause, la transformation de la codéine en morphine dans le corps et, en cas de métabolisation trop rapide de l’analgésique, des effets secondaires graves, tels que des difficultés respiratoires.

La codéine est un analgésique opioïde qui est converti en morphine dans le corps. La codéine est largement utilisée pour soulager la douleur et traiter les symptômes de la toux et du rhume. Dans l’UE, les médicaments contenant de la codéine ont été approuvés par l’intermédiaire de procédures nationales, et sont disponibles sur prescription ou en vente libre dans les différents États membres. En 2013, l’Age européenne avait déjà contre-indiqué pour les moins de 12 ans, la prise, en première intention, des produits à base de codéine. Leur usage état limité aux cas où le paracétamol ou l’ibuprofène n’étaient pas efficaces.

La codéine se transforme en morphine dans le corps : Des niveaux trop élevés de morphine peuvent conduire à des effets secondaires graves, tels que des difficultés respiratoires. Des effets secondaires induits par la morphine, qui, selon le Comité, peuvent survenir chez les patients de tous âges, et en particulier chez les enfants de moins de 12 ans, chez qui cette métabolisation est variable et imprévisible ou chez les jeunes ayant déjà des troubles respiratoires.

-   Bien évidemment, la contre-indication vaut pour tous les patients déjà connus pour convertir la codéine en morphine à un rythme plus rapide que la normale ou encore chez les mères qui allaitent.

En raison de ce risque d’effets secondaires graves, le Comité recommande:

·   La contre-indication de la codéine chez les enfants moins de 12 ans,

·   chez les adolescents de 12 à 18 ans ayant des problèmes respiratoires,

·   la mise en œuvre de contenants protège-enfants pour tous les médicaments liquides contenant de la codéine afin d’éviter l’ingestion accidentelle.

Reste "les bon vieux remèdes", comme une cuillère de mielou un peu de chocolat? pour calmer la toux en routine...

 

Source: EMA PRAC recommends restrictions on the use of codeine for cough and cold in children

TOUX et RHUME de l'ENFANT: Pourquoi il ne faut pas lui donner de codéine  – EMA
Plus dactus sur la Toux de l’Enfant


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine