Magazine Culture

Insaisissable Mr Darcy de Kara Louise

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Insaisissable Mr Darcy de Kara Louise

Insaisissable Mr Darcy de Kara LouiseNombre de pages :  416 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  11 mars 2015
Collection :  Darcy & Co
Langue :  Français
ISBN-10:  229010776X
ISBN-13:  978-2290107768
Prix Editeur : 8€
Disponible sur Liseuse : OUI

Lire un extrait du roman

Son résumé :

Et si la destinée d’Elizabeth et Darcy était contrariée ?

Après le décès de son père, Elizabeth Bennet est envoyée comme gouvernante chez les Willstone. Ces derniers sont proches des vénérables familles Bingley et Darcy. Une fois n’est pas coutume, Elizabeth se retrouve dans le voisinage du séduisant mais terriblement insaisissable Fitzwilliam. Et pour ne rien arranger, la sœur de Mrs Willstone jette son dévolu sur ce dernier, redoublant de ruses pour le séduire. Avec le statut social qui est le sien, Elizabeth sait pertinemment que tout espoir concernant Mr Darcy est vain. D’ailleurs, c’est certain, il ne lui renouvellera jamais ses vœux. Car un an plus tôt, elle refusait sa main…

Mon avis :

En ce mois de mars sort une nouvelle collection chez J’ai Lu, qui est Darcy & Co. Comme le nom l’indique ce sont uniquement des réécritures du fameux Orgueils & Préjugés de Jane Austen. En tant que grande fan de ce classique, je n’ai ou m’empêcher d’être tentée, de plus la couverture m’a charmée, je la trouve très élégante.

Cette réécriture se place un an après le refus qu’a administré Elizabeth à la demande en mariage de Mr Darcy. Depuis bien des choses ont changées, tout d’abord, Mr Bennet est décédé, plongeant la famille dans le deuil. Pour ne rien arranger, c’est Mr Collins et sa femme qui héritent de Longbourn, ne laissant d’autres choix aux Bennet que de s’en aller. On retrouve alors Elizabeth chez les Willstone, en tant que gouvernante pour leur jeune fille, Emily.

Notre chère héroïne est toujours en plein deuil, mais elle ressasse également beaucoup les deux demandes en mariages qu’elle a éconduites. Il y a d’abord celle de son cousin Mr Collins, même si elle est soulagée de ne pas être devenue sa femme, elle se dit qu’elle aurait pu conserver le domaine familial pour elle et sa famille, suite au décès de Mr Bennet.

Et puis il y l’autre demande en mariage, celle de Mr Darcy. Bien qu’elle rumine toujours sa colère par rapport au fait qu’il ait dénigré sa famille et surtout dénigré Jane auprès de Charles Bingley, elle a toujours quelques remords quand elle pense à lui. Elle aimerait même parfois revenir en arrière et changer sa réponse. Tout cela, bien sûr, est impossible, surtout que dorénavant elle est encore plus bas dans l’échelle sociale, depuis le décès de son père. De plus, la sœur de son employeuse, Miss Matthews, qui l’a prend d’affection et qui lui confie beaucoup de choses, lui apprend qu’elle n’est pas insensible au charme de Mr Darcy. Elizabeth ne lui a évidemment pas dit qu’un an auparavant, elle a eu la possibilité de devenir « Mrs » Darcy.

Dans cette réécriture, j’ai retrouvé ce que j’ai aimé dans Orgueils & Préjugés mais avec une autre vision et pleins de nouveaux rebondissements qui m’ont agréablement surprise. Bien que l’écriture soit moins poétique et soutenue, on a toujours l’atmosphère particulière des œuvres de Jane Austen. Le début est assez long, mais au bout d’une cinquantaine de pages et surtout grâce à l’arrivée de Miss Matthews, l’auteur a su totalement m’embarquer avec elle !

A ce stade précis de l’histoire, j’avais hâte de voir ce que l’auteure nous réservait encore pour combler les 350 autres pages. Mais j’avais surtout très hâte que tous les faux-semblants éclatent et surtout qu’il y ait une nouvelle rencontre entre Elizabeth et Darcy, que ce soit à un diner mondain ou bien lors d’un séjour à Pemberley, comme cela sera vite annoncé.

Kara Louise m’a charmé en créant ses propres personnages et en les ancrant parfaitement dans l’univers d’Orgueils & Préjugés.

En ce qui concerne les personnages initiaux, on retrouve très bien leurs caractères, l’innocence et l’optimisme de Jane, la candeur de Charles Bingley, la classe et le mystère de Darcy, le tempérament spontané d’Elizabeth et la réserve de la jeune Georgiana Darcy.

Pour ce qui est des nouveaux personnages, il y a les employeurs de Jane, le couple Willstone, et leur fille Emily Willstone. Cette dernière est une jeune fille brillante et absolument attachante, avec un esprit vif pour son âge. Puis il y a la tante d’Emily, Miss Matthews, qui s’est amourachée de Mr Darcy. Je l’ai trouvée très naturelle et gentille au début, surtout avec Elizabeth, qui n’est après tout que la gouvernante. Par contre envers Darcy, elle a presque un comportement d’adolescente ! Elle est complètement obnubilé par celui qu’elle convoite, allant jusqu’à effacer sa propre personnalité pour lui plaire le plus possible.

Je n’ai clairement pas été déçue de cette lecture, on y retrouve tout le charme de l’époque, ainsi que les sentiments forts et profonds de tous les personnages. Bien sûr, rien n’égale l’original, mais j’ai adoré cette réécriture soignée et intéressante d’Orgueils & Préjugés, je la conseille donc à tous ceux qui ont aimé l’œuvre de Jane Austen !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

J'ai Lu Pour ElleAcheter ce livre chez J’ai Lu Pour Elle

Chronique réalisée par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Insaisissable Mr Darcy de Kara Louise

Insaisissable Mr Darcy de Kara LouiseNombre de pages :  416 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  11 mars 2015
Collection :  Darcy & Co
Langue :  Français
ISBN-10:  229010776X
ISBN-13:  978-2290107768
Prix Editeur : 8€
Disponible sur Liseuse : OUI

Lire un extrait du roman

Son résumé :

Et si la destinée d’Elizabeth et Darcy était contrariée ?

Après le décès de son père, Elizabeth Bennet est envoyée comme gouvernante chez les Willstone. Ces derniers sont proches des vénérables familles Bingley et Darcy. Une fois n’est pas coutume, Elizabeth se retrouve dans le voisinage du séduisant mais terriblement insaisissable Fitzwilliam. Et pour ne rien arranger, la sœur de Mrs Willstone jette son dévolu sur ce dernier, redoublant de ruses pour le séduire. Avec le statut social qui est le sien, Elizabeth sait pertinemment que tout espoir concernant Mr Darcy est vain. D’ailleurs, c’est certain, il ne lui renouvellera jamais ses vœux. Car un an plus tôt, elle refusait sa main…

Mon avis :

En ce mois de mars sort une nouvelle collection chez J’ai Lu, qui est Darcy & Co. Comme le nom l’indique ce sont uniquement des réécritures du fameux Orgueils & Préjugés de Jane Austen. En tant que grande fan de ce classique, je n’ai ou m’empêcher d’être tentée, de plus la couverture m’a charmée, je la trouve très élégante.

Cette réécriture se place un an après le refus qu’a administré Elizabeth à la demande en mariage de Mr Darcy. Depuis bien des choses ont changées, tout d’abord, Mr Bennet est décédé, plongeant la famille dans le deuil. Pour ne rien arranger, c’est Mr Collins et sa femme qui héritent de Longbourn, ne laissant d’autres choix aux Bennet que de s’en aller. On retrouve alors Elizabeth chez les Willstone, en tant que gouvernante pour leur jeune fille, Emily.

Notre chère héroïne est toujours en plein deuil, mais elle ressasse également beaucoup les deux demandes en mariages qu’elle a éconduites. Il y a d’abord celle de son cousin Mr Collins, même si elle est soulagée de ne pas être devenue sa femme, elle se dit qu’elle aurait pu conserver le domaine familial pour elle et sa famille, suite au décès de Mr Bennet.

Et puis il y l’autre demande en mariage, celle de Mr Darcy. Bien qu’elle rumine toujours sa colère par rapport au fait qu’il ait dénigré sa famille et surtout dénigré Jane auprès de Charles Bingley, elle a toujours quelques remords quand elle pense à lui. Elle aimerait même parfois revenir en arrière et changer sa réponse. Tout cela, bien sûr, est impossible, surtout que dorénavant elle est encore plus bas dans l’échelle sociale, depuis le décès de son père. De plus, la sœur de son employeuse, Miss Matthews, qui l’a prend d’affection et qui lui confie beaucoup de choses, lui apprend qu’elle n’est pas insensible au charme de Mr Darcy. Elizabeth ne lui a évidemment pas dit qu’un an auparavant, elle a eu la possibilité de devenir « Mrs » Darcy.

Dans cette réécriture, j’ai retrouvé ce que j’ai aimé dans Orgueils & Préjugés mais avec une autre vision et pleins de nouveaux rebondissements qui m’ont agréablement surprise. Bien que l’écriture soit moins poétique et soutenue, on a toujours l’atmosphère particulière des œuvres de Jane Austen. Le début est assez long, mais au bout d’une cinquantaine de pages et surtout grâce à l’arrivée de Miss Matthews, l’auteur a su totalement m’embarquer avec elle !

A ce stade précis de l’histoire, j’avais hâte de voir ce que l’auteure nous réservait encore pour combler les 350 autres pages. Mais j’avais surtout très hâte que tous les faux-semblants éclatent et surtout qu’il y ait une nouvelle rencontre entre Elizabeth et Darcy, que ce soit à un diner mondain ou bien lors d’un séjour à Pemberley, comme cela sera vite annoncé.

Kara Louise m’a charmé en créant ses propres personnages et en les ancrant parfaitement dans l’univers d’Orgueils & Préjugés.

En ce qui concerne les personnages initiaux, on retrouve très bien leurs caractères, l’innocence et l’optimisme de Jane, la candeur de Charles Bingley, la classe et le mystère de Darcy, le tempérament spontané d’Elizabeth et la réserve de la jeune Georgiana Darcy.

Pour ce qui est des nouveaux personnages, il y a les employeurs de Jane, le couple Willstone, et leur fille Emily Willstone. Cette dernière est une jeune fille brillante et absolument attachante, avec un esprit vif pour son âge. Puis il y a la tante d’Emily, Miss Matthews, qui s’est amourachée de Mr Darcy. Je l’ai trouvée très naturelle et gentille au début, surtout avec Elizabeth, qui n’est après tout que la gouvernante. Par contre envers Darcy, elle a presque un comportement d’adolescente ! Elle est complètement obnubilé par celui qu’elle convoite, allant jusqu’à effacer sa propre personnalité pour lui plaire le plus possible.

Je n’ai clairement pas été déçue de cette lecture, on y retrouve tout le charme de l’époque, ainsi que les sentiments forts et profonds de tous les personnages. Bien sûr, rien n’égale l’original, mais j’ai adoré cette réécriture soignée et intéressante d’Orgueils & Préjugés, je la conseille donc à tous ceux qui ont aimé l’œuvre de Jane Austen !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 64941 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines