Magazine Culture

Jean clouet

Publié le 16 mars 2015 par Aelezig

z12

Jean Clouet le jeune (né en 1480 à Bruxelles, mort en 1541 à Paris) est un peintre portraitiste originaire des Pays-Bas bourguignons du XVIe siècle.

Jean Clouet est peintre à la cour de France pendant la plus grande partie du règne de François Ier, il fait de nombreux portraits des membres de la famille royale et de la noblesse. Après sa mort il tombe dans un oubli à peu près complet pendant près de trois siècles, jusqu'en 1850, date à laquelle sont exhumés des documents prouvant son existence. Depuis, des chercheurs ont peu à peu augmenté nos connaissances sur cet artiste et lui ont attribué de nouvelles œuvres. Mais aucun ne l'a étudié à fond, et bien des attributions, aujourd'hui encore, demeurent incertaines. Il est le père de François Clouet.

C'est par l'ouvrage de Léon de Laborde, Renaissance des arts à la cour de France, en 1850, que Jean Clouet est redécouvert. Laborde est le premier à faire la distinction entre Jean Clouet, qui meurt en 1541, et François Clouet, qui meurt en 1572. Ces deux artistes ont été confondus sous le nom de « Janet », surnom donné à Jean Clouet dans la seconde partie de sa carrière, et transmis à François, avec les biens et les titres de son père, à la mort de celui-ci. Après la mort des deux artistes, l'on en vint à penser qu'il s'agissait de la même personne et les portraits français de 1500 à 1620 sont attribués à « Janet » indépendamment de leur style ou de leur qualité.

Outre Jean et François Clouet, Laborde suggère l'existence d'un Jean Clouet l'ancien, originaire de Bruxelles, et d'un Clouet de Navarre, frère de Jean et peintre de la reine de Navarre...

1530 Marguerite d'angouleme
 

Marguerite d'Angoulême - 1530

Laborde pense que l'artiste est français de naissance, et fils de Jehan Cloet de Bruxelles. Cette hypothèse issue d'un document de 1475, qui mentionne un peintre du nom de Jehan Cloet, vivant à Bruxelles. Laborde modifie ses premières théories en 1855, soutenant toujours que Jean est le fils de Jehan, mais ajoutant qu'il avait dù naître avant l'arrivée de son père en France. L'historien Charles-Ernest de Fréville de Lorme découvre que Jean Clouet n'est pas français et a été considéré comme un étranger toute sa vie. La théorie selon laquelle Jean Clouet est originaire des Pays-Bas est acceptée aujourd'hui par la plupart des chercheurs, en dépit de l'absence de preuve.

Il n'existe malheureusement aucune mention de la date de naissance de Jean Clouet. Elle a été estimée à 1480.

Bien qu'étranger, Jean Clouet fait presque toute sa carrière en France. À cette époque, les portraits se rencontrent surtout dans les enluminures de manuscrits à titre d'élément décoratif et rarement indépendants. La première personnalité d'importance, dans le domaine du portrait français, est Jean Fouquet (vers 1420-1425-vers 1481). Son portrait de Charles VII, peint vers 1445 est le premier des grands portrais royaux, et dut exercer une influence sur Jean Clouet. Par rapport au reste de l'Europe, le portrait en France était sur le déclin lorsque Jean Clouet se met au service de François Ier en 1516.

Jean Clouet, qui figure sur la liste des peintres du roi en 1516, est un portraitiste dont la précision n'est alors égalée que par celle d'Holbein.

1536 Guillaume budé

Guillaume Budé - 1536

Les dessins de Jean Clouet constituent l'introduction naturelle à son œuvre, en tant qu'études préparatoires aux miniatures et peintures. Plus nombreux que ces dernières, les dessins restent le témoignage de son travail de 1515 à 1540. Ils rendent possibles l'identification des miniatures et peintures et leur attribution à Jean Clouet ; ils attestent la haute qualité et l'importance de son œuvre.

Jean Clouet occupe une place unique dans l'art français. Son œuvre, héritière du Moyen Âge et influencée par la Renaissance, continue la tradition du portrait français et l'enrichit d'éléments flamands et italien. Par ses miniatures, Clouet est dans la lignée médiévale de Jean Fouquet et de Jehan Perréal. Comme artiste de la renaissance, il montre une compréhension remarquable de l'art italien. Les portraits de Jean Clouet sont de purs produits de la tradition française. Créateurs des premiers portraits en miniature circulaires, Jean Clouet a très tôt compris les principes de la Renaissance italienne qu'il a été un des premiers à utiliser en France. Il a contribué à l'immense popularité du portrait en France au XVIe siècle.

Vignette en haut à gauche : portrait de François Ier

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte