Magazine Culture

Frits Wentink – Rarely Pure Never Simple LP

Publié le 16 mars 2015 par Le Limonadier @LeLimonadier

Comme la vérité, « la musique est rarement pure et jamais simple », si nous détournons ici la citation d’Oscar Wilde, c’est parce qu’elle s’applique particulièrement bien à celle de Frits Wentink, faite de bric et de broc, déstructurée, lo-fi et groovy à la fois. Décorticage.

A l’image de Max Graef et MCDE, Frits Wentink fait partie de cette génération de surdoués que nous aimons particulièrement au Limo. Si vous avez un petit pied dans la house depuis quelques temps, vous n’avez pas pu passer à côté. Que ce soit pour ces morceaux teintés de jazz, de groove ou de boucles hip-hop, Frits Wentink a réellement inscrit son nom dans la liste des futurs grands producteurs. Très productif, il a déjà laissé sa trace sur 7 labels, remixé tout autant de tracks et compte de nombreux surnoms et entités, dont le duo live Will & Ink, pour mieux brouiller les pistes. En 2014, on dansait sur les tubes « Mouse », « Goose » ou « Ligament » sorti sur Heist Recording, label crée par le duo Detroit Swindle.

L’album « Rarely Pure Never Simple », sorti début mars, pourrait finalement résulter de la convergence de ces différents projets, nous découvrons alors une nouvelle facette de l’artiste, puisant davantage dans les sonorités jazz et hip-hop 90’s avec une construction très minimaliste. L’album mélange sans effort les samples jazz avec des boucles deep-house lancinantes, plutôt que d’utiliser des samples scintillants comme du cristal, Frits va préférer utiliser des samples de jazz saturés voir un peu crades qui vont apporter une couleur et une sonoritée subtile à la track, un exemple avec « The Excitement Happens At Page 320″ construit autour du sample du compositeur et contrebassiste Gavin Bryars.

L’album s’écoute comme une construction branlante de morceaux de genres différents qui sont connectés par un groove hypnotique. Certains morceaux sonnent hip-hop old school à la production très lo-fi, d’autres plus « downbeat » proposent des sonorités soulful grâce à la collaboration avec la chanteuse Loes Jongerling.

L’écoute de l’album est hautement recommandée, vous pouvez vous le procurer >>ICI<< en vinyle. Le genre de bande son qui s’écoute en toute circonstance, aussi bien en hiver au coin du feu que lors d’un festival estival, les pieds dans l’eau, un cocktail à la main. Cheers !

Frits Wentink – Rarely Pure Never Simple LP
Tags

DETROIT SWINDLE, Frits Wentink, Heist Recordings, Loes Jongerling, Max Graef, MCDE, Motor City Drum Ensemble, Rarely Pure Never Simple, WOLF Music


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • CINEMA: Jauja (2014), never never land

    CINEMA: Jauja (2014), never land

    Par/by GwenfromNY Rédactrice/Editor Bien qu’échappant parfois à notre entendement, Jauja de l’argentin Lisandro Alonso est un western atemporel visuellement... Lire la suite

    Par  Bullesdeculture
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES, MUSIQUE
  • Denai Moore – Elsewhere LP

    Denai Moore Elsewhere

    C’est bien « Elsewhere », à savoir « ailleurs », que nous embarque la fantastique Denai Moore avec son premier album. Un bijou. Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • The Libertines – Anthems For Doomed Youth LP

    Libertines Anthems Doomed Youth

    13 ans après leur premier album (soit la moitié de la vie de la plupart de leurs fans), les Libertines reviennent avec un nouvel et troisième album Anthems For... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Etta Bond - Seen And Never Heard (vidéo)

    Etta Bond Seen Never Heard (vidéo)

    Longtemps inséparable du producteur Raf Riley avec qui elle a sorti plusieurs EP, la chanteuse britannique Etta Bond vole désormais de ses propres ailes. Lire la suite

    Par  Urbansoul
    CULTURE, MUSIQUE, RAP/R&B
  • RELIC – The 13th Floor LP

    RELIC 13th Floor

    Retenez bien ces cinq lettres : RELIC, car le rappeur, de son vrai nom Rel McCoy, inconnu dans nos contrées, jouit pourtant d’une solide réputation dans le rap... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Hank Mittnacht – Jazz Club LP

    Hank Mittnacht Jazz Club

    Boston 168 - Oblivion EP Hank Mittnacht – Jazz Club Oh petit hiver, toi qui accompagne ce début d’année un peu tristou, on te chérie car malgré tout tu nous... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Un extrait preview LP solo de Dominik Nicolas

    extrait preview solo Dominik Nicolas

    Dominik Nicolas a mis en ligne aujourd'hui un nouvel extrait de son LP solo qui sortira prochainement tout comme l'album. L'équipe s’affaire actuellement... Lire la suite

    Par  Aux Notes Enchantées
    MUSIQUE

A propos de l’auteur


Le Limonadier 22888 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines