Magazine Cinéma

La proie - 7,5/10

Par Aelezig

z19

Un film de Eric Valette (2011 - France) avec Albert Dupontel, Stéphane Debac, Alice Taglioni, Serge Hazanavicius, Zinedine Soualem, Natacha Régnier, Sergi Lopez

Ca alors... un bon film français !

L'histoire : Franck est incarcéré pour braquage. Son compagnon de cellule, Jean-Louis, un être doux et réservé, est accusé de viol mais clame son innocence. Qui est d'ailleurs finalement reconnue, la victime s'étant rétractée. En homme confiant, Franck lui a parlé de sa femme, de sa petite fille, que Maurel voit d'ailleurs au parloir. Lorsque Maurel est libéré, Franck, sachant que sa femme n'a plus d'argent pour vivre, laisse un message sybillin à son compagnon : "Dis-lui d'aller voir mon père." Maurel n'est pas idiot. Et pas si innocent que ça. Il comprend que le magot de Franck est caché dans la tombe de son père. Quelle aubaine ! Il va enfin pouvoir offrir à sa femme le pavillon de ses rêves, et puis une petite fille, à elle qui réclame tant un enfant : ce sera celle de Franck, qui est muette. Idéal : elle n'ira se plaindre à personne ! Reste à tuer l'épouse encombrante, puis à faire croire que le serial-killer qui sévit dans la région et que l'on ne parvient pas à identifier, c'est Franck, afin qu'il reste en prison pour le restant de ses jours... Mais ce dernier, n'ayant plus aucune nouvelle de sa famille, s'inquiète et s'évade...

z22

Mon avis : Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Qu'est-ce que c'est bien foutu la nature, quand même ! Hier je chouinais sur l'agonie du film policier français... et voilà que le soir même TF1 nous en proposait un autre. Que faire ? Zapper ? J'étais tentée, mais je voyais bien que mon homme, plus indulgent que moi, avait envie de voir son copain Dupontel. Et aussi la petite Alice. Ah ah ah. Même qu'il m'a demandé si je n'étais pas fâchée qu'elle soit avec Delahousse. Mais pourquoi diable serais-je fâchée qu'elle soit avec Delahousse ? Il est charmant, le garçon. Mais mon homme sait que j'ADORAIS Jocelyn Quivrin... Pauvre Alice, elle a bien le droit de retomber amoureuse, tout de même. Bon, OK, je sors. Il va falloir qu'on arrête de lire les Gala de Belle-Maman dans cette maison...

Bref, je l'avoue donc, moi aussi j'aime beeaucoup la petite Alice. Alors rien que pour elle, et mon cher et tendre, j'ai regardé cette fameuse proie. Quelle bonne surprise ! Un vrai scénario, du suspense, un gros pervers bien dégueu, pire une épouse complice comme dans les pires faits divers ; le tout nerveux, crédible (bon, y a bien deux ou trois trucs invraisemblables, mais c'est pas trop grave). J'ai pour ma part passé un excellent moment !

z21

Et ben voilà ! C'est pas bien compliqué de faire un bon petit film du dimanche soir ! Merci M. Valette ! Je n'avais pourtant pas été emballée par son Affaire d'état... Faut dire que j'adore les films de serial-killers ! Je suis fascinée par la folie, plus exactement par les processus psychologiques et physiologiques du cerveau, j'aurais aimé être neuropsychiatre et travailler sur les fous.

Mention spéciale à Stéphane Debac, que je ne connaissais pas, et qui, avec un visage étonnamment doux et gentil, incarne avec brio un psychopathe bien tordu ! J'ai beaucoup aimé la description du couple (qui rappelle bien des faits divers que l'on trouve "incroyables" : comment l'épouse peut-elle être complice ?) et plus particulièrement de la femme, donc, qui ferme les yeux sur les actes de son mari, voire l'aide un peu, simplement parce qu'elle l'aime, qu'il représente son "univers", un univers rêvé, un idéal fantasmé, qui cache très vraisemblablement de grosses failles intérieures...

Bon, pour une fois que j'aime un film français, ils vont tous dire que c'est une grosse bouse...

En fait, comme souvent, la presse est partagée. Ce qui finalement est assez sain !

z20

Ceux qui ont aimé : "ce chouette polar riche en adrénaline démontre que les Américains n'ont pas le monopole du thriller" (20 minutes) ; "Une mise en scène brute, sèche, un refus de l'effet de style et un véritable sens du découpage transforment "La Proie" en un polar d'action redoutable bourré de séquences musclées." (Excessif).

Ceux qui n'ont pas aimé : "(...) ce polar ne manque pas d'énergie. (...) Cela ne suffit guère à passer outre la bêtise du film, ses rebondissements éculés, son méchant improbable et ses dialogues ridicules." (TéléCinéObs) ; "On n'y croit jamais et, plus grave, on a l'impression d'avoir vu tout ça mille fois ailleurs, en mieux." (Le Parisien).

Entre les deux, pas mal de commentaires moyens, qui louent les qualités du film mais appuient sur les petits défauts.

Dans l'ensemble, c'est plutôt bon. Et c'est tant mieux ! Le public est encore plus enthousiaste. So am I.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines