Magazine Culture

1197. J'ai regardé Into the woods et j'ai vraiment passé un bon moment

Publié le 16 mars 2015 par Samarian
1197. J'ai regardé Into the woods et j'ai vraiment passé un bon momentOn avait prévu d'aller voir ce film au ciné avec une copine et puis manque de temps, nous n'avons pas trouvé le temps d'y aller. (ou plutôt quand on a trouvé une date, il ne passait plus).
Je l'ai donc regardé hier soir seule.
garantie sans spoilers comme toujours

Le synopsis:
Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort…
Pourquoi ai-je eu envie de regarder ce film:
1197. J'ai regardé Into the woods et j'ai vraiment passé un bon moment
Plusieurs raisons:
- la première c'est que c'est un Disney, il est impossible pour moi de passer à côté d'un Disney.
- c'est un film musical, j'ADORE les films musicaux !
- le casting est absolument incroyable. Bien évidemment il y a la fantastique Meryl Streep et Johnny Depp. Mais surtout, je suis depuis Pitch Perfect, très fan de Anna Jendricks !  Mais surtout n'oublions pas Emily Blunt, James Corden (Doctor Who), Christine Baranski, Frances de la Tour (Harry Potter) ...
Mon avis:
Je découperai ce film en deux partie, la première étant la quête, la seconde la bataille contre le grand méchant. (ahahah, ceux qui auront vu le film comprendront)
Ce film est d'un genre très particulier et je sais d'avance qu'il ne plaira pas à tout le monde. D'ailleurs, il y a dans ce film plus de chants que de dialogues,  il est donc indispensable de le voir en VOST ! La VF n'a aucun intérêt et va paraitre vraiment étrange. 
La première partie m'a énormément fait penser à "Le pays des Contes", les deux héros de l'histoire: le boulanger et la boulangère doivent trouver quatre objets afin que la sorcière puisse briser sa malédiction.
Une vache aussi blanche que le lait, une cape rouge comme le sang, des cheveux blonds comme les blés et une chaussure en or pur.
Voilà, ça y est on sait comment les différents protagonistes vont être liés.
Vous le savez je n'ai pas beaucoup aimé "Le pays des Contes", pourtant j'ai beaucoup aimé cette première partie. Parce outre un décors sublime, ce film est surtout bourré d'humour ! L'histoire à beau être attendue, une surprise se mets sur la route et boum finalement rien ne se passe comme prévu. J'ai vraiment beaucoup rigolé dans cette première partie et je dois avouer que j'ai aussi adoré les chansons qui restent encore une fois dans ce registre humoristique. (Celle de Cendrillon dans les marches du palais par exemple est excellente)

Je dois dire que j'ai beaucoup aimé cette histoire avec Cendrillon, je l'ai trouvé très intelligente. (ce qui est confirmé dans la partie 2).
La seconde partie justement a été inattendue. Je m'attendais vraiment à ce que l'histoire s'arrête à la fin de la quête et puis encore une fois surprise. D'ailleurs dans cette seconde partie tout n'a été que surprise. Je ne peux pas vraiment vous en dire plus sans trahir l'histoire, mais je ne m'attendais vraiment pas à ce qui allait arriver aux personnages. Chacun fini par suivre une voie différente de celle que j'avais imaginé et ce renversement est vraiment rafraichissant.
J'ai été enthousiasmé par les personnages et les acteurs, charmée par les décors, les costumes et par les chansons, j'ai ri, j'ai versé ma petite larme, que demander de plus?
1197. J'ai regardé Into the woods et j'ai vraiment passé un bon momentConclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
...............................................Si vous avez aimé cet article:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samarian 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine