Magazine Culture

Le chef d'oeuvre inconnu

Par Apollinee

Le Chef d'oeuvre inconnu, suivi de La Messe de l'athée, de Honoré Balzac (de), lu par Michael Lonsdale On croit entendre Art [NDLR: Yasmina Reza], on plonge en un Balzac étrange, sorte de conte onirique lu par la voix fascinante de Michaël Lonsdale et sa diction... magistrale.

Réflexion sur la beauté éminemment subjective de l'oeuvre d'art, la vanité de l'interprétation, Le chef d'oeuvre inconnu  nous invite au coeur de l'atelier de Maître Frenhofer et de sa toile, inachevée, La belle Noiseuse. Elle  inspirera le film homonyme (de Jacques Rivette - 1991)

Touchante, émouvante, La messe de l'athée nous plonge dans l'intimité du docteur Desplein, sa profession d'athée mais surtout sa confession d'infinie reconnaissance envers un bienfaiteur, un porteur d'eau auvergnat,  placé sur le chemin de sa jeunesse miséreuse et studieuse. 

"Cet homme reporta sur moi toutes ses affections : il m’accepta comme un être seul et souffrant ; il devint pour moi la mère la plus attentive, le bienfaiteur le plus délicat, enfin l’idéal de cette vertu qui se complaît dans son œuvre."

Le chef d'oeuvre inconnu, suivi de La messe de l'athée, d'Honoré de Blazac, nouvelles (1831 et 1836). Texte intégral lu par Michaël Lonsdale, Audiolib 2013- 2 CD 1h06 + 0h45 d'écoute respective.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines