Magazine Amérique latine

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Publié le 16 mars 2015 par Jyj9icx6

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Fondation de La Plata, le 19 novembre 1882
(source : photothèque du Bicentenaire du site El Historiador, de Felipe Pigna)

La Plata est la capitale de la Province de Buenos Aires depuis sa fondation par le gouverneur Dardo Rocha en 1882, après que la capitale fédérale, Buenos Aires, a été séparée de la Province homonyme, en 1880, pour que la Province cesse de contrôler la ville où siégeait le Gouvernement fédéral, séparation qui fut le dernier acte de la guerre civile entre fédéraux et unitaires, déclenchée en 1820.

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Le gouverneur Dardo Rocha, lointain prédécesseur de Daniel Scioli


La Plata est donc une ville nouvelle, un projet urbanistique conçu comme un tout dès l'origine, avec une structure rectangulaire aux coins arrondis, avec un célèbre double jeu de diagonales majeures et mineures, avec une cathédrale (1) caractéristique du style néo-gothique argentin (2), un hippodrome, un palais gouvernemental et un palais législatif, ainsi qu'un hôtel de ville, à quoi s'ajoute désormais un musée consacré au fondateur, le Museo Dardo Rocha. La future capitale est appelée à remplacer une petite agglomération baptisée Ensenada, elle-même proche d'une autre bourgade rurale, fondée dix ans plus tôt, Tolosa, toutes deux déjà reliées à Buenos Aires par une cinquantaine de kilomètres de voie ferrée.

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Chantier de la cathédrale de La Plata
Source : site Internet de l'église diocésaine


Les travaux de construction de la nouvelle ville ont duré deux ans pour les principales infrastructures et ce chantier constitue la première fondation urbaine argentine entièrement documentée par la photographie.
Au bout de dix ans, La Plata s'est dotée d'un théâtre à l'italienne, el Teatro Argentino, qui leva le rideau en 1890 avec l'opéra Otelo de Guiseppe Verdi – ce théâtre ancien n'existe plus, il a été remplacé par un nouveau bâtiment à la ligne très moderne. Et vingt-cinq ans après la fondation, la ville accueille une université, la Universidad de La Plata, une des plus appréciées du pays (là où Néstor et Cristina Kirchner ont fait leurs études).

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Vue aérienne de La Plata
Source : site de l'office du tourisme de La Plata


Ce week-end, les autorités ont annoncé la prochaine présentation d'une candidature auprès de l'UNESCO pour faire inscrire cette ville au Patrimoine Mondial de l'Humanité. La présentation solennelle des documents au public aura lieu jeudi prochain, en fin de journée, en présence d'une délégation des différentes autorités locales, municipales et provinciales.
Une première tentative avait eu lieu il y a quinze ans mais l'UNESCO avait repoussé la demande argentine, comme elle le faisait alors sur ce type de dossier. Mais la démarche de l'organisation intergouvernementale a changé depuis et les promoteurs du projet ont bon espoir que cette fois-ci, le dossier recevra un meilleur accueil auprès de la commission ad hoc. Et du côté argentin, d'après l'un de ses promoteurs, le projet est beaucoup plus fédérateur que le précédent et il est appuyé par une vaste palette d'institutions politiques, administratives, rurales et syndicales, ce qui lui donnera toute la crédibilité nécessaire devant une assemblée internationale comme l'UNESCO.

La Plata candidate au Patrimoine de l'Humanité [Actu]

Perspective nocturne classique de La Plata avec la cathédrale au fond
Source : Info blanco sobre negro


El Día, journal provincial, s'en fait l'écho ce matin. Un grand architecte, qui s'est gagné beaucoup de considération par son travail d'urbaniste, Rubén Pesci, en a parlé hier au micro de Radio Provincia Buenos Aires, radio publique dépendant du gouvernement provincial de Daniel Scioli (majorité nationale et présidentiable de poids pour les élections d'octobre prochain).
Pour aller plus loin : lire l'article de El Día lire l'article de Info Blanco sobre Negro (l'information noir sur blanc), samedi écouter la petite interview de Rubén Pesci sur le site Internet de Radio Provincia (11 minutes). Vous pouvez aussi visiter le portail Internet de La Plata, celui de la cathédrale, celui de l'Université et celui de l'hippodrome (les courses de chevaux sont l'une des rares activités qui réunissent toutes les classes sociales en Argentine) ainsi que le portail de l'office du tourisme municipal (très riche).
(1) C'est dans cette église néo-gothique, au style proche de la basilique de Luján, bâtie par la même génération, que Perón a épousé Evita Duarte en 1945, entre son retour en grâce après un bref exil au bagne de l'île Martín García en octobre 1945 et sa candidature à l'élection présidentielle qu'il a brillamment remportée en 1946. (2) On retrouve ce style à Luján, dans l'actuelle basilique, conçue à la même époque, dans les années 1880. La cathédrale de La Plata a été consacrée cinquante ans après la fondation de la ville, le 19 novembre 1932, par une messe solennelle, alors que les deux tours n'étaient pas encore achevées. La première pierre avait été posée en 1884.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte