Magazine Culture

The book of Ivy tome 1, Amy Engel

Par Nathaniella @NathAlindra
                                  The book of Ivy, tome 1                               Amy Engel342 pagesLumenMars 201515€


                                       Résumé                                            The book of Ivy tome 1, Amy Engel« Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche... Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. »
                                          Critique                                            


Avant même sa sortie en France ce roman me semblait prometteur : une bande annonce accrocheuse, un bruit médiatique positif et entraînant ... Du coup le jour de sa sortie j'ai courue en librairie me le procurer, et première bonne surprise son prix : 15€ ! Pour un grand format avec un si beau travail éditorial, je dis ouiiiii. Avouons le, l'objet livre en lui même est magnifique : la couverture est sublime et reflète totalement l'image que l'on se fait de l'univers, le dos avec ce rappel des détails de la couverture rend particulièrement bien sur les étagères de nos bibliothèques et enfin la 4ème de couverture vient nous donner une vision de ce monde post apocalyptique et détruit que l'on a du mal a imaginer. Sur ce point le livre a tout bon, et vous constaterez que sur tous les autres aussi. The book of Ivy tome 1, Amy EngelL'histoire en soit n'a rien d'original et reprend même tous les codes des dystopies classiques : un monde post apocalyptique, une communauté qui vit isolé dans une ville protégée, des règles strictes a suivre ...  Jusque la rien de bien fou que l'on ait pas déjà vu dans Divergent ou ailleurs. Petit a petit pourtant le roman réussit a se détacher des autres et a prendre son propre chemin, sans que la comparaison ne soit plus jamais possible. L'originalité du roman se dévoile doucement, et si ce n'est pas dans l'histoire c'est tout simplement dans la façon dont celle ci est menée. 
La plume de l'auteur est probablement ce qui rend le tout aussi harmonieux, fluide, légère, elle glisse toute seule sur le pages, ce qui rend notre lecture agréable mais surtout rapide. Tous ces passages si ennuyeux ont l'on nous décrit les lieux, les règles  prennent une tout autre version ici : passionnante ! L'auteur nous attire dans son monde, et on y saute avec plaisir. Elle réussit a nous faire totalement entrer dans la tête de Ivy, et au fil des pages je pouvais presque ressentir le trouble en elle. 
Rapidement on se retrouve pris au piège, tout comme Ivy. On a appris a haïr avec elle, Bishop, a ne penser que du mal de lui. L'auteur nous manipule totalement, comme elle manipule ses personnages. Progressivement on s'attache a Ivy et on découvre également le vrai fond de chaque personnages, peut être même plus vite qu'Ivy elle même ce qui rend certains passages frustrants, et qui rendent certaines réactions agaçantes. Elle m'a malgré tout laissé un sentiment d'immaturité, très vite gommé par ses doutes. 
La psychologie des personnages est très développé autant pour les secondaires que les principaux, ce qui donne de la matière a l'histoire, et vient renforcer notre impression d'être dans la tête d'Ivy. Toute l'intrigue tourne finalement autour de ce côté très psychologique, ce qui rend le tout poignant et inquiétant. 
Et puis malgré tout j'ai le sentiment que par ci par la l'auteur nous fait réfléchir sur notre vie actuelle, parfois en nous montrant a quel point notre liberté devrait nous être cher, parfois avec d'autres messages. C'est aussi ça le fort du roman ; nous faire réfléchir politique et société.  
La fin m'a mis une énorme claque, je m'attendais peut être un peu a quelque chose de ce genre, mais par pour les raisons que j'imaginais. Encore une fois j'ai le sentiment que l'auteur nous a manipuler pour mieux nous surprendre. 
Tout dans ce roman était palpable : la tension, l'amour, la trahison, l'univers ... Une petite pépite a dévorer sans modération. L'une des dystopies les plus adultes que j'ai lu. Je n'ai qu'une hate : avoir le tome 2 dans les mains, et connaitre la suite de l'aventure.
© Plume

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathaniella 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines