Magazine Médias

La « March Madness », l’évènement sportif qui rend fou les USA

Publié le 19 mars 2015 par Etvsport @etvsport
La « March Madness », l’évènement sportif qui rend fou les USA

Alors que le mois de Mars rentre dans sa dernière ligne droite, les Américains vont enfin pouvoir se passionner pour le tournoi final du championnat NCAA de basketball. Cet évènement sportif est plus communément appelé « March Madness » du fait de l’engouement qu’il engendre aux 4 coins des Etats-Unis. E-TV Sport a décidé de vous en apprendre plus sur cette « folie du mois de mars » qui éclipse clairement la NBA pendant 2 semaines et qui est seulement dépassée par le SuperBowl en terme de médiatisation.

La NCAA, c’est quoi?

C’est tout simplement le championnat nationale de basketball qui oppose les universités américaines. Ce championnat est l’un des plus populaires aux USA même si son aura s’est légèrement ternie ces dernières années du fait que les meilleurs joueurs ne passent plus les 4 ans habituels dans le championnat correspondant à la durée de leur cursus universitaire. Par exemple, Carmelo Anthony n’a joué qu’un an pour l’Université de Syracuse et la star LeBron James n’a pas disputé le moindre match en NCAA du fait qu’il ait été drafté à sa sortie du Lycée. Le championnat universitaire continue cependant à remplir des salles de 10 000 places et plus, à être régulièrement télévisé.

Le tournoi final regroupe 64 équipes sélectionnées de manière compliquée ; les meilleures conférences ont droit à plusieurs sélectionnés, d’autres à aucun, alors d’autres sont invités. 4 groupes régionaux de 16 équipes sont ainsi constitués. Par un système d’élimination directe, les équipes les plus cotées rencontrent les plus faibles. Les surprises sont nombreuses et ce n’est pas toujours les quatre têtes de série qui sont qualifiées pour la finale à quatre!

Quelles sont les stars NBA à avoir été MOP?

florida-busa

Le meilleur joueur du tournoi final est nommé « Most Outstanding Player ». Certains ont remporté ce trophée et ont ensuite percé en NBA. Voici leur nom:

– Wilt Chamberlain en 1957 avec les North Carolina Tar Heels.

Kareem Abdul-Jabbar mais élu sous son nom de Lew Alcindor avec les Bruins d’UCLA en 1967, 1968, 1969.

Isiah Thomas en 1981 avec les Hoosiers de l’Indiana .

James Worthy en 1982 avec les North Carolina Tar Heels.

Akeem Holajuwon en 1983 avec les Wolfpack de North Carolina State.

Patrick Ewing en 1984 avec les Hoyas de Georgetown.

Carmelo Anthony en 2003 avec les Orange de Syracuse.

Joakim Noah en 2006 avec les Florida Gators.

Anthony Davis en 2012 avec les Wildcats du Kentucky.

Quel favori pour 2015?

Clairement ce seront les Wildcats du Kentucky invaincus lors de la saison régulière. En effet, ils ont l’occasion de devenir la première équipe à réaliser une saison parfaite depuis les Indiana Hoosiers en 1976. Et ce qui est sur, c’est que l’équipe de Kentucky effraie son premier adversaire, Hampton. Son coach, Edward Joyner Jr, a offert aux journalistes un petit show en conférence de presse qui montre à quel point il appréhende la rencontre :« Salut Jésus, tout d’abord tu ne peux pas jouer, donc je ne m’inquiète pas pour ta forme. Ils veulent savoir à quel point cela sera dur, et quelles sont nos chances. Hello ? Hello ? Je pense qu’il me rappellera. »

Le « Bracketing », une véritable tradition

Avant chaque March Madness, il est de bon ton de remplir son « Bracket ». A savoir compléter la grille qui présente tous les matchs de la compétition avec le nom des bonnes équipes. L’année dernière, un groupe incluant notamment le richissime Warren Buffet avait mis en place un challenge: celui qui était capable de deviner  les vainqueurs de tous les matches jusqu’à la finale pouvait gagner 1 milliard de dollars. Une somme astronomique mais à mettre en rapport avec la probabilité de trouver tous les bons résultats: 1 sur 9 milliards de milliards. En 2015, rien de tel.

barack

Pour l’anecdote, le Président Barack Obama a rempli également son bracket (Ci-dessus). Passionné de basket, POTUS a eu plus ou moins de succès depuis son arrivée à la Maison Blanche et il a joué la sécurité cette année en choisissant Kentucky comme champion, avec Villanova finaliste, et Arizona et Duke au Final Four. Reste à savoir si 2015 sera son année!

&«  »’éè&post;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Etvsport 63502 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines