Magazine Culture

David Bowie-Préhistoire-1964/1966

Publié le 20 mars 2015 par Numfar
David Bowie-Préhistoire-1964/1966

David Robert Jones est né le 8 janvier 1947 à Londres, dans le quartier de Brixton.

Lorsqu'à neuf/dix ans, il entend les premiers disques de Little Richard et d'Elvis Presley, c'est une véritable révélation pour lui.

Il apprend dès lors le piano et plus tard le saxophone et forme son premier groupe The Konrads en 1962.

En 1964, décidant de passer aux choses sérieuses, il rejoint un groupe de rhythm & blues, The King Bees dont il devient le chanteur.

Le manager, Leslie Conn se dit que le petit Jones à du talent et rebaptise le groupe: Davie Jones & The King Bees.

Davie Jones: chant, saxophone

Roger Bluck: guitare

George Underwood: guitare

Francis Howard: basse

Bob Allen: batterie

Le groupe publie son premier single en juin 1964: "Liza Jane".

Liza Jane (Leslie Conn)

Louie Louie go home (P.Revere-M.Lindsay)

Le 45 tours est un flop total.

En 1965, Davie Jones rejoint un autre groupe de R&B: The Manish Boys.

Davie Jones: chant, saxo

Johnny Flux: guitare

Bob Solly: claviers

John Watson: basse

Mick White: batterie

En mars 1965, paraît leur unique single: "I Pity The Fool".

I pity the fool (Daedric Malone AKA Bobby Bland)

Take my tip (Davie Jones)

Le single n'obtient pas plus de succès.

Petit détail qui tue: Jimmy Page joue le solo sur "I pity the fool".

On remarque également que le gamin commence à composer ses propres morceaux, fortement influencé par les Beatles, les Stones, Kinks et bientôt, les Who.

Jones quitte bientôt les Manish Boys pour un groupe plus percutant: Davy Jones & The Lower Third.

Davy Jones: chant, saxo

Denis Taylor: guitare

Graham Rivens: basse

Phil Lancaster: batterie

Le premier single paraît en août 1965: "You've Got A Habit Of Leaving".

You've got a habit of leaving (Davy Jones)

Baby loves that way (Davy Jones)

Malheureusement, Davy Jones accumule flop sur flop.

Cherchant un nom de scène plus marquant, David Jones le change en David Bowie fin 1965, ce qui sera utile lorsque dès l'automne 1966 un autre Davy Jones (de Manchester celui-là) va faire parler de lui au sein des Monkees.

Rebaptisé David Bowie & The Lower Third, le groupe publie un 2e single en janvier 1966: "Can't Help Thinking About Me".

Can't help thinking about me (David Bowie)

And I say to myself (David Bowie)

Toujours aucun succès, et le Lower Third se sépare peu après.

Bowie rejoint un autre groupe: The Buzz, mais signe pourtant en solo avec le label PYE.

Premier single solo en avril 1966: "Do Anything You Say".

Do anything you say (David Bowie)

Good morning girl (David Bowie)

Musiciens (The Buzz):

David Bowie: chant, saxo

John Hutchinson: guitare

Derek Boyes: claviers

Derek Fearnley: basse

John Eager: batterie

Les chansons R&B et soul de David Bowie ne font pas vibrer grand monde malheureusement, pourtant PYE lui laisse une seconde chance.

En août 1966, virage timide vers une pop plus grand public, mais toujours mâtinée de R&B, avec le nouveau single: "I dig everything".

I dig everything (David Bowie)

I'm not losing sleep (David Bowie)

Non. Rien. Electrocardiogramme plat.

Alors Bowie se fait éjecter de PYE et signe bientôt chez DERAM où il effectue un virage à 90° vers une pop music brillante et pétillante.

En décembre 1966, il publie son nouveau single: "Rubber Band".

Rubber band (David Bowie)

The London boys (David Bowie)

Musiciens (The Buzz):

Davie Bowie: chant, guitare

Derek Boyes: claviers

Derek Fearnley: basse

John Eager: batterie

Si le nouveau single ne connaît pas plus de succès, on a affaire ici aux premiers grands titres de Bowie, surtout la face B, le rare "London boys".

Ses textes, influencés par ceux de Ray Davies des Kinks, nous content un univers très britannique peuplé de personnages excentriques et atypiques.

L'année 67 apportera-t-elle enfin le succès?

A suivre...

© Pascal "Le roi du teaser pourri" Schlaefli

Urba City

20 Mars 2015

Du même auteur:

Serial Angel

Vol.1

Anastase & Perfidule

Ebook en vente sur Amazon et Itunes store!

En l'achetant, vous soutenez un peu mon travail sur ce blog.

 Merci.

Serialangel.centerblog.net

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte