Magazine Culture

15 secondes de gloire : Adinah

Publié le 27 mars 2015 par Urbansoul @urbansoulmag

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

Je suis de retour avec ma nouvelle rubrique 15 secondes de gloire, quart d’heure de célébrité réduit par la magie d’Instagram. Tous les mois, je mettrai en avant un talentueux anonyme du réseau social en vous permettant de le découvrir grâce à une petite fiche ainsi que mon mini-clip coup de coeur (et comme j’ai toujours du mal à faire le tri, je vous ajoute même deux petits liens supplémentaires en bonus). Attention : j’ai beau proposer 15 secondes de gloire à ces utilisateurs, ce sont des années de succès que je leur prédis et leur souhaite à travers cette rubrique ! Sans plus attendre, je vous invite donc à faire connaissance avec Adinah : avec ses yeux de biche et sa voix feutrée, vous ne pourrez que tomber sous le charme ! Et puis, il me tarde d’écouter son futur EP baptisé ALLURE. Vous savez comme il arrive parfois que certaines personnes soient douées pour reprendre les chansons des autres mais quand il s’agit des leurs, c’est une toute autre histoire ? Eh bien, ce n’est définitivement pas le cas d’Adinah qui m’a déjà convaincue avec des extraits de ses compositions originales comme celle-ci qui figurera sur son projet à venir, ou encore Michael et Ocean Wave.

Et si vous pensez vous aussi pouvoir me faire vibrer, envoyez-moi votre lien à alison@urbansoul.be ou @urbansoulmag surTwitter (et au passage, suivons-nous sur Instagram, non ?)

____

Nom d’artiste : Adinah
Âge : 23 ans
Ville : New York City, USA
Je suis : chanteuse-auteur-musicienne
Instrument(s) : le piano
Je suis tombée amoureuse de la musique… : Je viens d’une famille de mélomanes, donc j’ai toujours aimé la musique. Je pense que je suis réellement tombée amoureuse quand j’ai commencé à étudier et écrire des chansons. Je me suis mise à écouter la musique différemment, en portant par exemple attention aux paroles et à la structure mélodique.
Je chante parce que… : Il n’y a rien que j’aime plus au monde. Chanter est un moyen de libérer certaines émotions qui sont en moi et que je ne peux exprimer d’aucune autre manière.
Ma bête noire musicale : Je ne sais pas si j’ai une réelle « bête noire » quand il s’agit de musique. La musique est une libération artistique si subjective donc j’essaie d’apprécier différents genres, différentes approches et différents styles de musique. Oui, y compris les artistes qui utilisent énormément l’auto-tune comme T-Pain ou Kanye — il se passe tout de même beaucoup de choses dans leurs chansons. J’adore les grandes productions, donc j’aime tout ça.
La chanson qui me représente le mieux : C’est une question extrêmement difficile (rires). En ce moment, je pense que Molasses de Hiatus Kaiyote représente la personne que je suis actuellement.
3 mots qui décrivent ma propre musique : honnête, soul, indie-électronique.
Ma collaboration de rêve : C’est dur ! Je dirais The Internet, Hiatus Kaiyote, Banks ou Lianne La Havas. Je mourrais (rires) !
Projet(s) à venir : Mon EP, ALLURE, est prévu pour fin avril ! Je mettrai des clips en ligne et me produirai à New York City et Los Angeles cet été, ainsi que dans les alentours.
Où me trouver :  Instagram ● Twitter ● Soundcloud ● Facebook ● Tumblr ● YouTube

LA démo

DÉMO #2     DÉMO #3


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines