Magazine Culture

Exposition : Lumière ! Le cinéma inventé

Publié le 28 mars 2015 par Framboise32

Lumière ! Le cinéma inventé

Jeudi 26 mars, j’ai découvert l’exposition consacrée à la famille Lumière. J’ai eu la chance d’assister à la conférence de presse donnée par un des commissaires de l’exposition, Thierry Frémaux,  directeur de l’Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes.

« Ce dont les gens avaient envie à l’époque c’est ce que Lumière invente, la salle de cinéma,  On sort de chez soi et on va partager ensemble, avec des gens qu’on ne connaît pas, des émotions du monde, que nous voyons sur grand écran » Thierry Frémaux

En 2015, Le cinématographe Lumière a 120 ans, il a été inventé le 19 mars 1895 à Lyon. Pour célébrer cet anniversaire, Le Grand Palais consacre une exposition à l’aventure industrielle et familiale des Lumière. L’exposition est proposée par l’Institut Lumière. Elle est conçue par Thierry Frémaux et Jacques Gerber, et scénarisée par Nathalie Crinière.

Le Grand Palais est un lieu symbolique dans l’histoire des Lumière. Il fut en effet construit pour l’Exposition Universelle en 1900. Là même ou Louis et Auguste Lumière ont présenté leur invention.  L’histoire de la famille Lumière est liée à la capitale. En effet, Le 28 décembre 1895, les Lumière organisent la toute première séance publique au Salon indien du Grand Café du boulevard des Capucines, à Paris (hôtel Scribe)

Antoine Lumière et ses deux fils, Louis et Auguste, ont fait fortune dans le commerce de plaques de bromure, procédé inventé par Louis à 17 ans, qui a mis la photographie à la portée de tous les amateurs. Le début du parcours de l’exposition nous présente l’histoire des Lumière,  une maquette des usines Lumière, ainsi que du  matériel photo et appareils. L’exposition est riche d’appareils, de documents graphiques et d’archives familiales. Parmi les objets exposés,la lanterne magique, le thaumatrope, le phénakistiscope, le zootrope, le praxinoscope, la chronophotographie, lekinétoscope.

Ensuite le parcours nous emmène devant un joli salon. Le décorateur Jacques Grange a, en effet, reconstitué le Salon Indien du Grand Café au centre de l’exposition, avec comme à l’origine 33 sièges. Le fameux salon ou a eu lieu la première projection publique. Ne sachant pas à quoi la salle ressemblait, le décorateur et les commissaires ont imaginé une salle assez « exotique ».

Puis on se retrouve devant un immense  mur de dix mètres de haut et six de large, une sorte de vitrail animé. Là sont diffusés les 1422 films des frères Lumière (réalisés entre 1895 et 1905). Pour la première fois au monde, la totalité des «vues» Lumière sont diffusées ensemble. On se retrouve face à des centaines d’images en mouvement .Ce mur est une pure merveille qui mérite à lui seul la visite de cette expo.

Le parcours met en parallèle ensuite les cinéastes d’aujourd’hui et le cinéma des origines. On peut ainsi comparer les onze boîtes de La Dolce vita de Fellini à son compactage, voir  les anciennes caméras de Lelouch à sa dernière caméra numérique…  Des écrans montrent des extraits d’œuvres d’Abbas Kiarostami, Maurice Pialat, Roberto Rossellini, Robert Bresson ou Abdellatif Kéchiche, et les confrontent au cinéma des Lumière.

Afin de mieux appréhender les évolutions techniques et artistiques qui ont eu lieu au cours du XXe siècle dans le domaine du cinéma, un espace est consacré aux transformations des systèmes de filmage et de projection, à savoir au passage de l’argentique au numérique.

Pour terminer on peut visionner « La sortie d’usine ». « La sortie d’usine » est un film de 50 secondes réalisé par Louis Lumière, film ou on voit le personnel sortir d’un hangar.  En 2013, à l’occasion des 30 ans de l’Institut Lumière et dans le cadre du Festival Lumière, l’Institut a demandé à Six réalisateurs de filmer à leur tour leur propre version de  « la sortie d’usine ». A l’occasion de l’exposition, ces  films courts sont projetés juste après celui de Louis Lumière. Ainsi on peut y voir les courts métrages de Quentin Tarantino, Michael Cimino, Jerry Schatzberg, Pedro Almodovar, Paolo Sorrentino et Xavier Dolan. Ils sont présentés en exclusivité mondiale.

Le Grand Palais – Paris – depuis le 27 mars et jusqu’au 14 juin 2015

Lumière ! Le cinéma inventé est un bel hommage à la famille Lumière. Une exposition qu’il serait dommage de manquer !

Le teaser de l’exposition

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine