Magazine Culture

Les Z'Habitants, de Catherine Zambon

Publié le 29 mars 2015 par Onarretetout

41Ef+TboRLL

Dans le titre, Catherine a placé le Z de son nom. Il est donc question d’elle, chez des gens. C’est en effet ainsi qu’elle a conçu ces histoires, en s’installant trois heures chez des gens qu’elle n’aura pas rencontrés mais dont elle découvrira les lieux et les objets. Il ne s’agissait pas pour elle d’imaginer ce que vivaient les habitants des pièces dans lesquelles elle prenait place, mais de projeter dans ces murs les situations imaginaires qu’elle portait en elle. Des gitanes, un carnet trouvé dans les w.-c., un confessionnal, un puits suffisent pour faire apparaître des personnages qui n’ont sans doute jamais fréquenté ces lieux et pourtant qui y semblent bien à leur place. Entre réalité et fiction, la paroi est mince. 

Marie Dupleix, pour cette lecture mise en espace, fait évoluer les comédiens sur une scène sans décor. Seules cinq chaises et une table, disposées différemment selon les textes choisis (parmi les dix publiés par l’auteure), donneront aux spectateurs des indications pour imaginer les lieux.

Les situations ainsi exposées portent des émotions : celle d’un mariage à la veille de mourir, celle d’une fille enfermée dans un confessionnal, celle d’une famille qui se parle par le biais d’un carnet, celle d’une femme désirant être reconnue par l’homme dont sa mère lui a dit qu’il était son père… Des histoires qui nous touchent parce qu’elles nous parlent d’intimité, et de secret. 

J'ai assisté à cette lecture mise en espace au Pôle culturel d'Alfortville (94) dans le cadre du Festival des écritures.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine