Magazine Conso

Les romans qui font rire, des perles rares ?

Par Essel
Prenez quelqu'un qui va rendre visite à un malade à l'hôpital et souhaite lui offrir un roman pour que ce dernier puisse se changer les idées. Il vient me demander conseil, me réclamant un roman susceptible de faire rire. Et là, blanc.

Car les auteurs qui me font rire font souvent preuve d'humour noir, ce qui n'est pas toujours très indiqué suivant les cas. Et puis il y a aussi ceux qui, comme Jean Teulé, avec Le Magasin des suicides, nous immergent avec un réel bonheur dans un univers original complètement décalé, où le suicide et la mort, loin d'être des tabous, deviennent presque la règle au moindre mal. Le thème, là encore, n'est pas vraiment toujours approprié.
N'y a-t-il que l'humour noir qui fonctionne sous la forme romanesque ?

Alors quoi, les romans qui font rire sont-ils des perles si rares ?

Je commence la liste. A vous de la compléter :

- Marcel Aymé, Le Passe-muraille.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Essel 95 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines