Magazine Culture

Pointillisme ou neo-impressionnisme

Publié le 05 avril 2015 par Aelezig

Le pointillisme est le terme couramment utilisé pour désigner la technique picturale inventée par Georges Seurat dans les années 1880. Cette technique qui a séduit pendant quelques années plusieurs générations de peintres, comme Camille Pissarro, Paul Signac, Maximilien Luce, Théo van Rysselberghe, a donné naissance, essentiellement en France et en Belgique, à un courant artistique, dit néo-impressionnisme.

Issue de l'impressionnisme d'une part, et de ce que Seurat a tiré des recherches optiques de Michel-Eugène Chevreul et des écrits de Charles Blanc, elle consiste à peindre une surface par juxtaposition de petites touches de peinture de couleurs primaires (rouge, bleu et vert) et de couleurs complémentaires (orange, magenta, jaune). On perçoit néanmoins des couleurs secondaires, par le mélange optique des six différents tons seulement.

z28
 

En 1883, Seurat commence sa première grande composition, Une baignade à Asnières. En 1884, il l'expose à la buvette du Salon des Artistes Indépendants : le tableau déconcerte mais il retient l'attention de certains jeunes artistes. Durant l'été de cette même année, il entreprend la réalisation d'une de ses peintures les plus connues : Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte.

Le terme de « néo-impressionnisme » est employé pour la première fois en 1886 par le critique d'art Félix Fénéon à la suite d'une exposition d'un mois des divisionnistes Seurat, Signac, Pissaro.

Pour représenter les émotions, le rythme et le mouvement dans leurs toiles, les peintres néo-impressionnistes utilisent une théorie sur les lignes et les couleurs. Les lignes montantes combinées aux couleurs chaudes expriment la joie et le bonheur ; tandis que les lignes qui descendent avec des couleurs froides et sombres reflètent le sentiment de tristesse.

Après la mort de Seurat en 1891, Paul Signac prend la tête du mouvement. Le style évolue, les artistes peignent avec des touches de taille plus importantes.

z29

Georges Seurat

Le mouvement prend fin dans les dernières années du XIXe siècle, mais son influence se ressent par la suite chez les fauves jusqu'aux expressionnistes allemands et aux sources de l'abstraction avec les premières œuvres de Wilhem Morgner ou de Vassily Kandinsky. Au début du XXe siècle certains artistes comme Henri Matisse, Édouard Vuillard, Paul Klee, Robert Delaunay, s'inspirent du néo-impressionnisme.

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte