Magazine Cinéma

[DOSSIER] TGS SPRINGBREAK 2015 : Greg Nicotero, le maestro de The Walking Dead !

Par Onrembobine @OnRembobinefr

[DOSSIER] TGS SPRINGBREAK 2015 : Greg Nicotero, le maestro de The Walking Dead !

[DOSSIER] TGS SPRINGBREAK 2015 : Greg Nicotero, le maestro de The Walking Dead !

Le printemps est marqué, à Toulouse du moins, par le Toulouse Game Show Springbreak, alias le TGS Springbreak. Sorte de version plus intimiste du TGS automnal, ce grand rassemblement prenant place au cosy centre d’affaires Diagora à Labège, remporte toujours une grande adhésion, grâce, entre autres choses, à une infrastructure plus confortable que celle du Parc des Expositions et à la qualité des amphithéâtres permettant des conférences et des projections d’une qualité technique accrue.
Un rendez-vous très important pour l’équipe d’On Rembobine.fr, qui s’est encore fait un plaisir d’arpenter cette année, les allées du salon, entre stands divers et variés, cosplays délirants, odeurs de bouffe japonaise, flippers, jeux-vidéos, comics… et zombies !

Car cette année, le TGS Springbreak fut marqué par la venue exceptionnelle de Greg Nicotero, soit l’un des maestros de la série The Walking Dead, sur laquelle il officie notamment en tant que maquilleur, superviseur des effets-spéciaux, producteur exécutif ou encore réalisateur. Nicotero qui s’est montré d’une gentillesse et d’une accessibilité exemplaire tout le week-end, notamment au cours de plusieurs conférences et d’une masterclass absolument passionnante. Une rencontre organisée en collaboration avec l’agence 8 Art Global d’Alain Carrazé, en partenariat avec NT1, qui diffuse la série en France et EntertainmenOne, soit la boite de production de The Walking Dead. Il s’agissait en outre du premier événement officiel français, concernant ce show. Rien de moins !

N’ayant pas pu me rendre à la première conférence de Greg Nicotero, le samedi, consacrée entièrement à son implication sur The Walking Dead (Nicolas y était et vous en parle plus bas, dans son compte rendu), j’ai par contre rattrapé mon retard en assistant à celle que l’artiste a donné le dimanche. Un entretien mené par Romain Nigita et Alain Carrazé de 8 Art Global, durant lequel Greg Nicotero est revenu en détail sur l’intégralité de sa carrière. Très volubile, le maquilleur nous a ainsi délecté grâce à de savantes anecdotes survenues sur les tournages de plusieurs films. Il nous a conté, par exemple, sa mésaventure sur le tournage de Massacre à la Tronçonneuse 3, lorsqu’il a loué une tronçonneuse afin de tester un effet gore, avant de ramener l’outil maculé de sang au magasin, sans expliquer le pourquoi du comment au vendeur, avant de nous expliquer à quel point le tournage d’Evil Dead 2 fut parfois compliqué en raison des lentilles blanches qui rendaient les acteurs censés jouer des possédés, totalement aveugles. Greg Nicotero a également insisté sur Evil Dead 3 : L’Armée des Ténèbres, car il s’agissait à l’époque, de l’un des films de genre qui poussaient dans leurs derniers retranchements les techniques old school, avant que le cinéma n’intègre de plus en plus généreusement les effets numériques. Il nous a aussi parlé de son travail avec Tarantino sur Boulevard de Mort (la scène de la voiture a été savamment décortiquée) ou sur Kill Bill, et bien sûr sur sa relation amicale et professionnelle avec Robert Rodriguez, avec lequel il a collaboré à 18 reprises. L’artiste est d’ailleurs souvent revenu sur Une Nuit en Enfer, qui constitue selon lui, l’une de ses meilleures expériences. Un film sur lequel il pu maquiller son mentor, Tom Savini, qui s’est aussi retrouvé face à lui dans cette scène en forme de clin d’œil (c’est celui avec le couteau) :

TGS Springbreak masterclass 4

Sans se presser, pendant plus d’une heure, Greg Nicotero nous a raconté son métier, avec une simplicité très appréciable, en laissant parler un amour évident pour le septième-art et plus spécialement pour le fantastique et l’horreur, soit les deux genres qu’il a le plus souvent abordé durant sa longue et prolifique carrière.
Digne héritier du légendaire Tom Savini, l’homme des effets-spéciaux de Zombie, ou de Vendredi 13, que Nicotero a commencé à fréquenter alors qu’il visitait le tournage de Creepshow, il nous a parlé de son désir d’abandonner ses études de médecine pour embrasser sa vocation, et ainsi bosser avec les plus grands, de Spielberg à Tarantino, en passant par Paul Thomas Anderson, Frank Darabont, ou encore Romero lui-même.
À noter que nous avons pu voir le court-métrage The United Monster Talent Agency, réalisé par Greg Nicotero en 2010. Un film de 8 minutes dans lequel le maquilleur/réalisateur rend un vibrant et très drôle hommage aux créatures phares du bestiaire du cinéma fantastique (avec des caméos d’Eli Roth ou encore de Frank Darabont).

TGS Springbreak Greg Nicotero Blackcatz

La masterclass de maquillage constitua également l’un des grands moments de ce week-end surprenant. Il faut souligner le côté exclusif de la performance, qui nous a non seulement permis de pénétrer les coulisses d’un art de l’ombre, mais aussi de voir à l’œuvre celui qui demeure très probablement l’artiste le plus doué de sa génération (et le plus demandé) et de sa discipline. Marqué par un humour constant et par une modestie bienvenue, Nicotero a sans aucun doute marqué cette édition du TGS Springbreak et a livré une performance bluffante, qui permet de remettre en perspective tout le travail accompli sur The Walking Dead et sur les films nécessitant d’importants maquillages.
La vidéo ci-dessous fait office de petit best-of de cette masterclass et propose un retour rapide sur la transformation en zombie de la jeune fille qui fut sélectionnée par Nicotero lui-même.

TGS-Springbreak-2015-Greg-Nicotero-masterclass

TGS Springbreak Greg Nicotero masterclass
TGS Springbreak Greg Nicotero Masterclass2
TGS Springbreak Greg Nicotero masterclass 3
TGS Springbreak 2015 Masterclass5

Outre Greg Nicotero, nous avons également croisé le très sympathique Michael Shanks, de la série Stargate SG-1, et les équipes de plusieurs webséries, dont les très populaires Noobs.

Michael Shanks

Michael Shanks

Le TGS Springbreak a bien entendu réservé son lot de « rencontres » étranges. Des morts-vivants donc, mais aussi beaucoup de super-héros, Marvel et autres, de personnages de mangas et de jeux-vidéos, grâce aux visiteurs déguisés, selon la grande tradition du cosplay. Côté stand, les concepteurs de FX Predator étaient de la partie, tout comme les maquilleurs toulousains de BlackCatz, qui transformaient eux aussi ceux qui le souhaitaient en « rôdeurs », histoire de se mettre dans le ton d’un rassemblement définitivement placé sous le signe de la série The Walking Dead.

TGS Springbreak Oberyn Cosplay
TGS Springbreak Cosplay Jessica Rabbit
TGS Springbreak Cosplay Egypt
TGS Springbreak 2015 Cosplay orc
TGS Springbreak 2015 Cosplay McFly

Un grand merci à toute l’équipe du TGS Springbreak pour nous avoir permis d’assister une nouvelle fois à cet événement d’envergure, avec un merci tout particulier à Michel.

Un grand merci également à Marion du blog Gloss N’ Roses pour ses précieuses photos.

@ Gilles Rolland


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines