Magazine Culture

Anthologie permanente : Paul Celan (11)

Par Florence Trocmé

marée basse. Nous avons vu
les balanes, vu
les bernicles, vu
les ongles sur nos mains.
Personne n’a découpé le mot dans la paroi de notre cœur.
(Traces du crabe des plages, le lendemain,
sillons de rampants, galeries d’habitation, dessin
du vent dans la vase
grise. Sable fin,
sable gros,
détaché des parois, auprès
d’autres parties dures, dans les
débris.)
Un œil, aujourd’hui,
l’a donné à son frère, tous deux,
fermés, ont suivi le courant jusqu’à
leur ombre, déchargé
la cargaison (personne
n’a découpé le mot dans — —
), fait ressortir
le harpon — une langue de terre, devant
un silence
minuscule et non navigable.

niedrigwasser. Wir sahen
die Seepocke, sahen
die Napfschnecke, sahen
die Nägel an unsern Händen.
Niemand schnitt uns das Wort von der Herzwand.
Fährten der Strandkrabbe, morgen,
Kriechfurchen, Wohngänge, Wind-
zeichnung im grauen
Schlick. Feinsand.
Grobsand, das
von den Wänden Gelöste, bei
andern Hartteilen, im
Schill.)
Ein Aug, heute,
gab es dem zweiten, beide,
geschlossen, folgten der Strömung zu
ihrem Schatten, setzten
die Fracht ab (niemand
schnitt uns das Wort von der — —
), bauten
den Haken hinaus — eine Nehrung, vor
ein kleines
unbefahrbares Schweigen.

 

Paul Celan, Grille de parole [Sprachgitter, 1959], traduit de l’allemand par Martine Broda, édition bilingue, Christian Bourgois, 1991, repris Points/Seuil, 2008, p. 87 et 86.

contribution de Tristan Hordé

Paul Celan dans Poezibao :
Bio-bibliographie, extrait 1, extrait 2, extrait 3, extrait 4 (correspondance avec Nelly Sachs), extrait 5, extrait 6 (avec présentation de Partie de Neige), extrait 7, Celan sur parole (R. Klapka), extrait 8, extrait 9, extrait 10, Grille de Parole (parution Points)

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Nikos Engonopoulos

    la chanson d’un soldat Comme un fou le vent noir sort de son antre obscur il rugit comme un fauve en passant par les ruelles étroites et sombres et il se... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : James Sacré

    Chacun s’en va, je sais plus On ne peut rien savoir, ça qu’on voudrait S’en va. À l’intérieur de soi tout s’effondre. C’est l’impression qu’on, pourtant Vivre... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Edith Södergran

    je Je suis une étrangère dans ce pays au fond de la mer oppressante, le soleil plonge là ses onduleux rayons et l’air flotte entre mes mains. On m’a dit que... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Paul Celan

    Lettre 74 En moi, il y a un vide infernal, Ilana, mais mes os disent : nous pensons. Admettons que j’atteigne l’âge de cent ans – pourquoi pas ? Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Ariane Dreyfus

    Le lendemain du jour Comme une femme se glisse sous un homme Je lis votre écriture Ou alors c’est moi qui écris couchée La page blanche fait cette lumière où... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jules Supervielle

    À un arbre Avec un peu de feuillage et de tronc Tu dis si bien ce que je ne sais dire Qu’à tout jamais je cesserais d’écrire S’il me restait tant soit peu de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Patrizia Cavalli

    en préambule à la publication d’une note de lecture de Tristan Hordé, dans la journée, ces textes extraits du livre de Patrizia Cavalli paru aux Éditions des... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines