Magazine Beaux Arts

Art contemporain - Vernissages - 31 mai 2008

Publié le 30 mai 2008 par Mmmmmmmmmmmmmmmmmmm

> Affordable Art Fair Paris



- Bétonsalon : Expo « Argument de la diagonale » (17h-21h)
? : Dans les années 1960, le philosophe et sociologue américain Ted Nelson suit des cours d’informatique pour l’aider à écrire ses livres de philosophie. Il n’arrive pas organiser le flux de ses pensées. Il cherche un moyen de « créer sans contrainte un document à partir d’un vaste ensemble d’idées de tous types, non structurées, non séquentielles ». Son rêve est de pouvoir écrire un paragraphe avec des portes que l’on pourrait ouvrir pour découvrir des milliers d’informations nouvelles qui n’étaient pas visibles au premier abord. C’est le rêve d’une arborescence infinie, d’une super intelligence qui fonctionnerait par raccourcis et associations d’idées. En 1965, Ted Nelson invente le mot « hypertexte » et imagine le projet Xanadu qui annonce l’Internet : le rêve d’une machine qui pourrait mettre des livres à la disponibilité de tous, partout, à tout moment. Le projet Xanadu tel que l’imagine Ted Nelson échoue et l’homme avoue qu’il note encore ses idées sur des petits autocollants qu’il classe par jour, par semaine et par année, et qui correspondent à différents projets qu’il a en tête. Organiser des centaines d’idées sans se perdre, structurer sa pensée, classer ses arguments, il semblerait qu’au plus le classement s’intensifie, au plus l’essence du sujet se dissout et s’éloigne. L’exposition Argument de la diagonale dresse le portrait d’une méthode qui se perd, cherche, trouve, s’organise et se désorganise, prise au piège de son propre raisonnement. L’histoire d’une méthode qui pense pouvoir contrôler le dédale des hyperliens et les ramifications de nos idées.Argument de la diagonale est une exposition qui s’intéresse aux méthodologies qui bifurquent, aux stratégies obliques et autres analogies vertigineuses. Hommage à une performance d’Eric Duyckaerts et référence à la célèbre démonstration du mathématicien Georg Cantor, Argument de la diagonale reflète la méthodologie en zig zag d’une exposition conçue spécialement pour Bétonsalon.
Avec : Bad Beuys Entertainment, Gilles Barbier, Claude Closky, Collectif 1.0.3, Eric Duyckaerts, León Ferrari, Alexandra Grant, Julien Prévieux, Michael Snow, Mürüvet Türkyılmaz, et Keith Tyson.
Dates expo : du 31 mai au 26 juillet 2008
47-51, quais Panhard et Levassor - 75013 Paris - site - fiche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mmmmmmmmmmmmmmmmmmm 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte