Magazine Culture

Matthew McConaughey : La figure du cow-boy en quatre déclinaisons

Publié le 10 février 2015 par Marcel & Simone @MarceletSimone

Avec un Oscar, un premier rôle dans une série HBO auréolée par la critique ainsi qu'un autre dans un blockbuster magnétique, 2014 fut l'année de la consécration pour l'acteur texan qui, depuis Killer Joe, s'est vu victime de sa propre métamorphose. Avant son interprétation dérangeante dans le bijou trash de Friedkin, Matthew est un beau gosse blond bodybuildé aux allures de surfeur, qui se voit offrir des rôles dans toutes sortes de comédies, majoritairement romantiques (Comment se faire larguer en dix leçons, Playboy à saisir, Hanté par ses ex ...). Même si la voix du comédien, à la lascivité chantante et texane, fait déjà partie du jeu, son attitude reste celle d'un séducteur.

Puis, chapeau en main, McConaughey se fraye un tout autre chemin, un chemin que je propose de mettre en lumière ici à travers un panorama chronologique composé de quatre prestations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marcel & Simone 3045 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine