Magazine Société

Essai sur la raison de tout, Vincent Mignerot

Publié le 31 mai 2008 par Chezfab

1868796563.jpgBien entendu, la lecture d'un tel titre sur la couverture peut laisser à penser que nous sommes en présence d'un fou, d'un de ces philosophes de bazar (un petit bonjour à BHL) qui ne savent pas faire autre chose que tourner autour de leur nombril, ce qui leur facilite la vision d'une raison de tout.

Mais bien au contraire. Nous voilà face à un texte dense, mais humble. Simple dans sa présentation (le choix de l'énumération codifiée et chiffrée est plus audacieux qu'il n'y paraît) et épuré (bien que complexe parfois) dans le style.

Où veut nous emporter l'auteur ? Pas si loin finalement : vers nous même, notre relation au monde, en passant par les erreurs systématiques de l'homme. Ambitieux? Oui mais il le faut : comment comprendre ce que l'on est sans appréhender ce que le monde est ? Comment donner un sens à son existence, si l'on ne veut pas admettre certaines réalités ?

Transcendant l'écrit, c'est en lien étroit avec nous même que l'auteur nous met. Les mots appellent les émotions et la raison. Réunir les deux est un tour de force. Un vrai clef de bras à notre inconscient pour qu'il révèle une partie de ce qu'il est. Et un éclairage sur le présent pour nous délivrer des illusions.

La philosophie profonde de ce livre en fait non pas un guide, mais une aide à la révélation à soit, au monde, à ses limites, à nos limites et surtout à la fin des faux semblants. Car c'est bien cela que nous avons entre les mains : un passage entre l'imaginaire et la réalité.

Bien sur certains risquent de trouver le livre sombre, noir et poussant à la dépression. Je pense que ceux là ne voient pas, justement, la lueur grandissante face à eux. Ce texte est un accouchement de soit même, de l'auteur aussi. C'est douloureux mais ce qu'il donne à la fin est agréable. Car avoir la réalité devant les yeux, n'est ce pas le meilleur moyen de vouloir l'infléchir pour que tout aille mieux ?

Un livre que je vous recommande, à lire et relire (d'autant plus qu'il ne fait qu'une soixantaine de pages). Pour le commander, cliquez ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine