Magazine Culture

Chronique : Lost River de Ryan Gosling

Publié le 08 avril 2015 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Héros sex-symbol du film Drive, l’acteur canadien Ryan Gosling passe désormais derrière la caméra avec la réalisation de son premier long métrage, Lost River. Un conte social sombre entre réalité et surnaturel, à découvrir en salles aujourd’hui.

Pour décor, les alentours d’un Détroit fictif, devenus banlieues fantômes, où quelques rares habitants asphyxiés par les dettes tentent de s’accrocher en vain au souvenir d’un rêve américain, devenu aujourd’hui un véritable cauchemar éveillé. Images de maisons en bois délabrées, cité en ruine, nature luxuriante d’un vert éclatant tissent les prémisses d’une atmosphère pourtant bien lugubre.

Au milieu de cette ville,  Billy, (magnifique Christina Hendricks) mère célibataire de deux enfants, est entraînée peu à peu dans les bas-fonds d’un monde noir et macabre, pendant que Bones, (Iain de Caestecker), son fils aîné, découvre une route secrète menant à une cité engloutie. Billy et son fils devront aller jusqu’au bout pour que leur famille s’en sorte.

Très beau visuellement, truffée de références et inspirée par l’univers d’un David Lynch ou d’un Dario Argento, cette première réalisation de Ryan Gosling déconcerte et envoûte à la fois. Le film offre un déroulé contemplatif, onirique et macabre, rythmé par une excellente bande son signée Johnny Jewel. Le résultat est marquant !

Ce conte de fée moderne et social transporte même si parfois la tentation est grande de se sentir quelque peu perdu parmi ces méandres fantasmagoriques. Quand bien même, le résultat est plutôt bien réussi pour le premier coup d’essai à la réalisation de Ryan Gosling !

Avec : Christina Hendricks, Saoirse Ronan, Iain de Caestecker, Matt Smith, Reda Kateb, Barbara Steele, Eva Mendes, Ben Mendelsohn, Shannon Plumb


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine