Magazine Entreprise

La coulée continue

Publié le 31 mai 2008 par Frogetech

La coulée continue

La coulée continue des alliages non ferreux est un procédé s'apparentant à un filage à l' état liquide.

L' installation peut être horizontale ou verticale et autorise la production de barres en grandes longueurs. (long. standard env. 3 m)

Cette technique permet la réalisation de profilés de section pleine ou creuse, de formes variées : Barres rondes, carrées, méplates, hexagonales, et autres formes diverses.

Principe :

Le métal en fusion se trouvant dans un four de maintien passe dans une filière en graphite refroidie. La barre profilée, totalement solidifiée, est tirée au moyen de galets qui servent également de guides, puis est tronçonnée à la longueur voulue.

Avantage :

La fortCe procédé permet d' obtenir des demi-produits de bel aspect, facilement usinables, avec des cotes précises, et des caractéristiques mécaniques élevées.e pression qui s' exerce dans le four de maintien liée à la vitesse de refroidissement, confèrent à l' alliage une structure particulièrement fine, compacte, homogène, étanche sous grande pression, et exempte de toutes impuretés.

Inconvénient :

On sait que la coulée continue présente des difficultés qui sont dûes à l'apparition de défauts de surface ou criques sur les faces des brames. Ces défauts doivent absolument être réparés avant que les brames ne soient étirées et laminées.

La solution consistant à retraiter systématiquement toutes les brames est trop honéreuse et il est donc nécessaire de déceler les criques sur les brames à la sortie de la coulée continue pour dévier vers un retraitement ultérieur uniquement celles qui présentent des criques nécessitant un tel traitement.

Ces criques sont longitudinales par rapport à l'axe de la brame et peuvent se situer aussi bien sur les faces latérales ou sur les faces principales de la brame.

On connait un dispositif de détection des criques sur les brames au moyen de sondes à courants de Foucault qui comportent une bobine d'induction alimentée en tension alternative et des moyens pour détecter des variations de ladite tension indiquant la présence d'une crique.

Ce dispositif comporte de part et d'autre du passage des brames, une sonde verticale qui est maintenue à proximité d'une arête et plusieurs sondes horizontales, situées à des niveaux différents qui sont maintenues à proximité d'une face latérale de la brame.

La présence d'une crique modifie sensiblement l'inpédance et les courants de Foucault et entraine une variation de l'amplitude de la tension d'excitation de la bobine et du déphasage entre la tension et le courant d'éxcitation de ladite bobine.

L'analyse de la tension d'excitation de la bobine par des circuits électroniques permet de fournir un signal électique qui présente, en présence d'une crique, des pics d'amplitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frogetech 132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte