Magazine Autres musiques

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Publié le 11 avril 2015 par Turp

11 avril 2015
(No 2015-14)

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015Christianne Stotijn

Le Ladies’ Morning Musical Club (LMMC) reçoit dans le cadre de la programmation de sa 123e année la mezzo-soprano néerlandaise Christianne Stotijn. Cet événement aura lieu le dimanche 12 avril 2015 à la salle Pollack de l’Université McGill à 15 h. Christianne Stotijn retrouvera le public montréalais après avoir été chanté au LMMC en 2011, mais avoir également été l’invitée de la Société musicale André-Turp à deux reprises, en 2007 et 2009.

Accompagnée au piano par Julius Drake, elle interprétera des mélodies de Piotr Ilyich Tchaïkovski  (Mon Gardien, mon Ange, Si j’avais su, Berceuse, On éteignait déjà les feux et Le soleil s’est couché), les Six poèmes de Marina Tsvetayeva de Dimitri Chostakovitch (Mes poèmes, Une telle tendresse, Dialogue de Hamlet, Le poète et le Tsar, Non, le tambour bat et Anna Akhmatova), les Four Shakespeare Songs de Wolfgang Korngold (Desdemona’s Song, Under the Greenwood tree, Blow, blow thou winter wind et When birds do sing) ainsi que des lieder de Richard Strauss (Ständchen, Traum durch die Dämmerung, Freundliche Vision, Cäcilie, Schlechtes Wetter, Nachtgang et Zueignung). Pour plus d’informations sur ce récital et effectuer une réservation de billets, vous pouvez cliquer ici.

Pour vous préparer à ce récital, vous pourriez vouloir écouter l’un des enregistrements de l’artiste néerlandaise, et notamment Die Wiese von Liebe und Tod des Cornets, Christoph Rilke, MDG (2006) (Prix ECHO Klassic 2008), Tchaikovsky – Romances, Onyx Classics (2009) (BBC Music Magazine Award 2010) et Stimme der Sehnsucht, Onyx Classics (2012).

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Une nouvelle production de Carmen par Opéra immédiat

Après Die Fledermaus (La Chauve-souris) de Johann Strauss fils, Opéra immédiat met à l’affiche sa deuxième production de la saison : Carmen, le grand opéra de Georges Bizet. Une représentation unique est prévue au Monument national de Montréal en ce samedi le 11 avril 2014 à 20 h. Pour la deuxième fois consécutive, Opéra immédiat a fait appel au jeune chef Philippe Ménard et à l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal pour interpréter la musique de Carmen. La mise en scène a été confiée à Frédéric-Antoine Guimond. Pour incarner le célébrissime duo des amants,Opéra immédia fait appel à Ioanna Touliatou, dans le rôle-titre, et Éric Thériault, en Don José. Julien Horbatuck chantera le rôle du toréador et rival Escamillo, tandis que Sophie de Cruz sera Micaëla, la promise de Don José. Julija Karakorska et Marie-Claude Fafard-Blais complètent la distribution. Pour d’autres informations sur cette production, vous pouvez cliquer ici.

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

De beaux moments…avec vous… et l’Atelier lyrique de Chambly

Dans le cadre du 45e anniversaire du Club FADOQ Richelieu et sous le thème « De beaux moments… avec vous » , l’Atelier lyrique de Chambly présentera un concert le mardi 14 avril à 13 h au Centre communautaire de Richelieu. Les solistes qui pourront être entendus à cette occasion seront Marie-Pier Rioux (soprano), Christiane Fournier (mezzo-soprano) et Nikolaj Van Omme (ténor). L’accompagnement au piano sera de Valérie Grenier.

Les Love Songs d’Ana Sokolovic à la Fondation Arte Musica

La soprano Kristin Hoff interprétera l’opéra pour voix seule Love Songs d’Ana Sokolivic dans le cadre d’un concert qui aura lieu le vendredi 17 avril 2015 à 20 h à la salle Bourgie du  Musée des Beaux-Arts de Montréal. L’amour est la source d’inspiration de la compositrice québécoise qui a écrit « Je t’aime » en 100 langues et présentera son œuvre avant le début du concert. Pour plus de renseignements et retenir votre place, vous pouvez cliquer ici

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Un récital de Jana Miller à la Chapelle historique du Bon-Pasteur

Accompagnée par le pianiste Pierre-André Doucet, la soprani Jana Miller présentera un récital à la Chapelle historique du Bon-Pasteur le jeudi 16 avril 2015 à 20 h. Elle interprétera des oeuvres de Franz Schubert, Olivier Messiaen et Lili Boulanger. Le récital est gratuit, mais un laissez-passer est requis. Vous pouvez vous procurer un laisser-passer en vous rendant à la Chapelle qui est située au 100, rue Sherbrooke Est à Montréal.

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Jana Miller

Une causerie-concert sur l’opérette avec Pascal Blanchet et l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

De la légèreté, voilà ce que propose l’opérette, dont la moralité et le style sont à mille lieues de l’opéra dit sérieux.  Un tour d’horizon de ses plus beaux extraits. Animée par le musicologue et spécialiste de l’opérette Pascal Blanchet, ce concert-causerie mettra en présence les stagiaires de l’Atelier lyrique e l’Opéra de Montréal et se déroulera à l’auditorium de la Grande Bibliothèque le jeudi 16 avril 2015 de 19 h à 20 h 15.

La participation à cette activité est gratuite. Pour vous assurer d’avoir une place, vous devez vous procurer un billet. Des frais de billetterie de 4 $ par billet (taxes incluses) s’appliquent. Les personnes se présentant sans billet à une activité ne seront admises dans la salle que s’il reste de la place. Pour plus de renseignements, vous pouvez cliquer ici.

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Le programme du Festival d’opéra de Québec de  2015

Le Festival d’opéra de Québec a rendu public hie le 10 avril 2015, par la voix de son directeur général et artistique Grégoire Legendre, la programmation de sa cinquième édition qui aura lieu du 23 juillet au 5 août 2015.  L’événement-phare du festival sera la présentation en première mondiale de la mise en scène de Robert Lepage de l’opéra L’Amour de loin de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho d’après un livret français d’Amin Maalouf. La distribution comprendra le baryton Phillip Addis dans le rôle de Jaufré Rudel et la soprano Érin Wall dans celui de Clémence. La mezzo-soprano Tamara Mumford incarnera Le pèlerin. L’Orcheste symphonique de Québec et le Chœur de l’Opéra de Québec seront sous la direction d’Ernest Martinez-Izquierdo. Quatre représentations seront données à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec les 30 juillet, 1er, 3 et 5 août 2015 à 20 h. Cette nouvelle production est le fruit d’une collaboration avec le Metropolitan Opera de New York et Ex Machina.

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Sous le titre « De Lully à Rameau », le concert d’ouverture du Festival d’opéra de Québec sera présenté quant à lui au Palais Montcalm le 25 juillet 2015 à 20 h. La soprano Samantha Louis-Jean, la mezzo-soprano Michèle Losier, le ténor Antonio Figueroa et le baryton Marc Boucher seront accompagnés par Les Violons du Roy sous la direction de Martin Robidoux.

Reconnue pour sa folie créatrice, la soprano Natalie Choquette proposera aux festivaliers et festivalières son spectacle Diva by night. Elle sera accompagnée par Dominic Boulianne au piano et Dominic Painchaud au violoncelle. Faisant aussi appel à la comédienne Madame Rossignol, elle offrira un spectacle interactif et unique où beauté et humour se marieront dans une même et grandiose émotion. Ce concert aura une représentation unique le 23 juillet à 20 h à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec.

Un concert consacré aux meilleurs extraits de comédies musicales « De Bernstein à Plamondon » mettra en présence trois des interprètes lyriques les plus populaires au Québec : la soprano Marie-Josée Lord, le ténor Marc Hervieux et le baryton Gino Quilico. Sous la direction de son chef Stéphane Laforest, la Sinfonia de Lanaudière accompagnera les artistes dans le magnifique décor de la cour du Vieux-Séminaire de Québec le vendredi 28 juillet 2015 à 20 h.

Animé par le musicologue Georges Nicholson, l’événement « Rossini à l’opéra » sera organisé en collaboration avec Les Musées de la civilisation et l’ensemble Tempêtes & Passions. L’occasion sera donnée d’échanger en prenant l’apéro, le tout agrémenté de plusieurs extraits d’opéra dans un programme consacré à la musique de Giacchino Rossini. Ces apéro-concerts se dérouleront à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone les 27, 28, 29 et 30 juillet 2015 à 16 h.

Le Festival collaborera à nouveau avec La maison jaune pour présenter l’opéra pour enfants Arthur de Nathalie Magnan. Celle-ci a déjà composé plusieurs œuvres lyriques pour les enfants et les adolescents et propose cette fois un opéra-jeunesse qui s’inspire des légendes arthuriennes et de la culture celtique. Dans une mise en scène ludique et amusante conçue parRichard Paquet, et dont l’orchestration est assurée par Béatrice Cadrin, ce spectacle permettra de s’initier avec plaisir à l’opéra grâce à la participation d’une dizaine de jeunes artistes de 11 à 17 ans et d’un quatuor d’instrumentistes. Quatre représentations sont prévues et se dérouleront à la Maison jaune les 24, 26, 27, 29 et 31 juillet 2015 à 19 h.

Comme par les années passées, les festivités se propageront aussi à travers la Capitale nationale grâce aux prestations de la Brigade lyrique. Les Grands Feux Loto-Québec seront également de retour le samedi 1er  août 2015 à 22 h et offriront à nouveau des artifices « lyriques »!

Des renseignements plus détaillés sur la programmation du festival de 2015 sont accessibles à l’adresse www.festivaloperaquebec.com.

Le ténor Yves Cantin, directeur d’infopéra, n’est plus

La communauté lyrique du Québec est en deuil. Le ténor Yves Cantin est décédé  le 2 avril 2015 à l’âge de 69 ans. Monsieur Cantin avait chanté dans plusieurs productions de l’Opéra de Québec (Les contes d’Hoffman, Nabucco et La Traviata). Il avait également fondé le Théâtre lyrique du Nord au Lac-Beauport qui a servi de tremplin à plusieurs jeunes artistes lyriques, et notamment à Jean-François Lapointe et Marie-Josée Lord. Il était également le directeur du magazine lyrique InfOpéra et  y travaillait avec sa collaboratrice et épouse Nicole Rivard. Je transmets à celle-ci ainsi qu’aux membres de la famille et aux amis du regretté Yves Cantin mes plus sincères condoléances.

Je vous invite à visionner ici une émouvante entrevue diffusée en 2013 sur ccap.tv à l’occasion de laquelle le ténor décrit son parcours lyrique. Je reproduis aussi ci-après une belle photographie prise le 21 décembre 2014 que m’a transmise Denis Carrier qui m’a informé du décès de M. Cantin.

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Yves Cantin (1946-2015)

La mission artistique de Peter Gelb, le New Yorker…et les vues de François Girard

Le metteur en scène François Girard a porté à ma connaissance un article publié dans l’édition du magazine New Yorker du 25 mars 2015 sous la plume de James B. Stewart et  le titre «A Fight at the Opera- Peter Gelb has a bold vision. Can the Met afford it ? ». Cet article a suscité des remous dans le milieu lyrique new-yorkais et le conseil d’administration du Metropolitan Opera de New York a cherché à rétablir certains faits dans une réplique que le New Yorker a toutefois refusée de publier. Elle a toutefois été diffusée sur la Toile et peut être lue en cliquant ici. François Girard a également tenu à faire connaître ses vues sur des questions soulevées dans cet article, et en particulier sur la mission artistique de M. Gelb, et les a fait parvenir au New Yorker qui n’ont pas cru bon, à ce jour et à ma connaissance, de les porter à l’attention du lectorat du magazine. Elles ont droit de cité ici dans Le blogue lyrique et je reproduis ci-après la version intégrale de la missive que le metteur en scène du magnifique Parsifal présenté au Met en 2013 (et de la future nouvelle production de l’Opéra Die Fliegende Holländer (Le Vaisseau fantôme) que le Met lui a confiée) a fait parvenir au magazine :

Montreal, April 2, 2015

To the New Yorker,

I have read Mr. Stewart’s article on the Metropolitan Opera and Peter Gelb’s tenure (March 23rd issue). I am no expert in labor issues or in administration and therefore should remain silent on those topics. But I have one or two things to say about the comments on Mr. Gelb’s artistic mission and the way that directors are portrayed in the article.

I am surprised and offended that Mr. Stewart gave voice to such a derogatory quote from András Schiff. This comment and the rest of the article leave the reader thinking that directors are a pack of irresponsible delinquents hijacking other people’s work with no consideration for or understanding of music.

I visited the Met’s music librarians five years prior to the opening of Parsifal, which I directed there. I had Wagner’s score on my desk from then up until the opening. For every single creative choice I and my theater colleagues made, we had Wagner’s music’s best interest in mind. As a matter of fact, in the particular case of Parsifal, there was more narrative guidance to be found in the music than in the text.

Over the last seven years, Mr. Gelb has brought to the Met such theater masters as the late Patrice Chéreau, the late Anthony Minghella and other great artists like William Kentridge. These directors, like Met Music Director James Levine, Maestro Daniele Gatti and the extraordinary Met orchestra and chorus, have the power to raise the opera experience to a magical level. I wish the article made mention of them. But, instead, Mr. Stewart decided to focus on the controversial productions with a clear agenda of undermining Mr. Gelb’s vision.

If anybody feels that Mr. Gelb is only defending theater, they should know that he is protecting music just as fiercely. And I’ve witnessed firsthand his persistent efforts to promote a true collaboration between directors, designers and musicians.

Meanwhile, Mr. Stewart’s article is fueling dissension between the two communities, which I find highly regrettable.

Yours respectfully,

François Girard

Director

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Peter Gelb

Yannick Nézet-Séguin et Hélène Guillmette à New York, Jean-François Lapointe à Berlin, Julie Boulianne à New Orleans et un souvenir de Luc Robert avec Placido Domingo

Plusieurs artistes lyriques du Québec sont sur la route cette semaine. Le chef Yannick Nézet-Séguin est au pupitre du Metropolitan Opera de New York cet après-midi et dirigera une autre représentation de Don Carlo de Giuseppe Verdi le mercredi 15 avril 2015. La soprano québécoise Hélène Guilmette se retrouvera sur la scène du Carnegie Hall de New York demain avec Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec dans une troisième représentation de  la version de concert l’opéra Dido and Aeneas (Didon et Énée) d’Henry Purcell. Dans une entrevue donnée au journal Le Soleil de Québec, celle-ci a d’ailleurs commenté cette première visite au Carnegie Hall en ces termes : « Ça va être, pour moi, une première à New York et une première dans cette salle mythique, où tout chanteur rêve de se produire. Je ressens beaucoup de fierté, de fébrilité et d’excitation. Ella Fitzgerald, ÉdithPiaf, Pavarotti et Maria Callas ont chanté à cet endroit ». On apprend aussi dans cet article qu’Hélène Guilmette « chantera aussi devant Marlena Malas avec qui elle suit, depuis 2001, des leçons de chant » et que « [c]’est la première fois qu’elle va [la] voir chanter sur scène». Le baryton Jean-François Lapointe interprétera quant à lui en un même dimanche 12 avril 2015 le rôle de Giorgio Germont dans une production de La Traviata de Giuseppe Verdi au Deutsche Oper Berlin. La mezzo-soprano Julie Boulianne sera Cherubino, pour une deuxième et dernière représentation,dans Le nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart au New Orleans Opera.

Le ténor Luc Robert, qui a tenu le rôle-titre dans la production d’Ernani de Giuseppe Verdi au Metropolitan Opera de New York le 8 avril 2015, rapporte un magnifique souvenir de sa prise de rôle sous la forme d’une photographie avec nul autre que Placido Domingo. J’ai retrouvé celle-ci sur la page Facebook de l’artiste lyrique québécois et  je la partage avec vous :

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

Placido Domingo et Luc Robert
Ernani de Giuseppe Verdi
Metropolitan Opera de New York, 8 avril 2015

La mezzo-soprano Christianne Stotijn au Ladies’ Morning Musical Club, Carmen par Opéra immédiat et le programme du Festival d’opéra de Québec de 2015

À l’émission L’Opéra- Tribune québécoise d’art lyrique et en prévision du concert de l’Orchestre lyrique de Montréal (OLM) du samedi 18 avril 2015, l’animateur Justin Bernard aura comme invité le co-chef de l’OLM Simon Rivard. Il sera question de la Symphonie en do majeur de Paul Dukas, mais aussi des œuvres de compositeurs français de la même époque Ernest Chausson, Maurice Ravel, Camille Saint-Saëns qui seront interprétées lors de ce concert. Pourront être entendus des extraits Shéhérazade de Maurice Ravel dans un enregistrement Harmonia Mundi de 2007 mettant en présence la mezzo-soprano Bernarda Fink ainsi que la Deutsches Smphonie-Orchester de Berlin sous la direction de Kent Nagano.  Justin Bernard a également choisi de diffuser sept mélodies d’Ernest Chausson inteprétées par Felicity Lott, soprano, Ann Murray, mezzo-soprano et Chris Pedro Trakas, baryton. Le pianiste Graham Johnson accompagne ces artistes dans l’enregistrement paru sur étiquette Hyperion en 2001. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » le dimanche de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

À l’émission Place à l’opéra, l’animatrice Katerine Verebely sera toujours à l’antenne en remplacement de Sylvia L’Écuyer et retransmettra en direct du Metropolitan Opera de New York Don Carlo de Giuseppe Verdi. La distribution comprend Barbara Frittoli (Elisabeth de Valois), Ekaterina Gubanova (Eboli), Yonghoon Lee (Don Carlo), Dmitri Hvorostovsky (Rodrigo), Ferruccio Furlanetto (Philipe II), James Morris (Grand Inquisiteur), Eduardo Valdes (Le Comte de Lerma), Robert Pomakov (Le moine), Amanda Woodbury (Tebaldo le page), Edward Parks, Yunpeng Wang, Brandon Cedel, Christopher Job, Tyler Simpson, Joseph Barron (Les six députés) et Heidi Stober (Voix Céleste). « Notre » Yannick Nézet-Séguin dirige le Choeur et l’Orchestre du Metropoltan Orchestra. Pour plus de renseignements sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle est rediffusée sur ICI-Musique le dimanche de 19 h à 23 h.

À son émission Saturday Afternoon at the Opera de CBC-Radio 2, l’animateur Ben Heppner retransmettra aussi en direct du Metropolitan Opera de New York Don Carlo de Giuseppe Verdi. Cette transmission sera suivie de l’émission Backstage with Ben Heppner qui sera également rediffusée le dimanche 12 avril 2015 de 10 h à 11 h.

Au retour du congé pascal, Le Café d’art vocal reprend ses projections animées par Bernard Côté le samedi 11 avril 2015 à 12 h 30. Il présente Belisario deGaetano Donizettidans une production de Bergame de 2012. La distribution comprend Donata D’Annunzio Lombardi et Andeka Gorrotxategui. La direction musicale est de Roberto Tolomelli et la mise en scène de Luigi Barilone Au campus de la Montagne, Opéramania présente le vendredi 17 avril 2015 Cavaleria Rusticana de Pietro Mascagni etPagliacci de Ruggero Leoncavallo dansdes productions de l’Opéra de Zurich de 2009. La distribution comprendJosé Cura, Paoletta Marrocu, Fiorenza Cedolins, Carlo Guelfi et Cheyne Davidson. La direction musicale est deStefano Ranzani et la mise en scène de Grischa Asagaroff Cette soirée débutera à 19 h et aura lieu à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

*****

Je vous souhaite un bonne semaine lyrique…et vous écrirai d’Allemagne la semaine prochaine après avoir vu une production d’Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny (Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny) de Kurt Weill au Staatsoper in Theater Schiller à Berlin !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Turp 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte