Magazine Culture

La bibliothèque des cœurs cabossés

Publié le 12 avril 2015 par Entre Les Pages @EntreLesPages

Sara, une suédoise de 28 ans ne vivant que pour et par les livres, a décidé de rendre visite à son amie Amy avec laquelle elle échange courriers et livres depuis quelques temps. Celle-ci vit à Broken Wheel, une petite ville de l’Iowa de plus en plus désertée. Mais quand Sara arrive sur place, Amy vient de mourir. La jeune femme est alors accueillie chaleureusement par tous les autres habitants qu’Amy lui avait plus ou moins présentés dans ses lettres. De Grace-qui-ne-s’appelle-pas-Grace à la pieuse Caroline. Du fragile et dévoué George qui n’a pas bu depuis un mois au couple que forment Andy et Carl en passant par le très attirant et timide Tom.

Comme cela était prévu, Sara loge chez Amy. Et parce qu’elle trouve dans la chambre de celle-ci une assez grande quantité de livres et qu’elle veut faire quelque chose pour ces gens qui ne lui font rien payer depuis son arrivée, elle décide de monter une librairie en plein cœur de leur ville un peu morte. Pour une fois, ses amis ne sont pas Idgie Threadgood, Bridget Jones, Elizabeth Bennet ou tout autre personnage de fiction. Mais comme Sara va initier tout ce beau et petit monde aux joies de la lecture ! Elle, eux, la ville, chacun revit. Et au début de cette belle aventure, sans penser à son visa qui expire dans quelques semaines…

La bibliothèque des cœurs cabossés est un livre qui fait se sentir bien. La solidarité, l’amitié, l’amour et surtout l’amour pour les livres qu’il contient en font un de ces livres doudou grâce auxquels toute solitude, toute tristesse, toute perte d’entrain disparaissent. Au milieu du récit, se faufilent quelques lettres qu’Amy a adressées à Sara de manière à la rendre aussi palpable que les autres personnages. Des références littéraires diverses et variées à découvrir ou redécouvrir pointent aussi régulièrement le bout de leur nez. Si Sara réussit à sortir un peu de ces livres pour vivre sa propre vie, elle prouve néanmoins que leur compagnie est éternellement génératrice de rêves, de réflexion et de force. Katarina Bivald écrit là son premier roman. Un roman qui rassure et encourage dans un monde régulièrement violent et frustrant.

La bibliothèque des coeurs cabossés

Présentation de l’éditeur :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel

Sara aime :

Beignets de tomates vertes
Le journal de Bridget Jones
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Entre Les Pages 5436 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines