Magazine Entreprise

« Développer la culture de la diversité »

Publié le 13 avril 2015 par Franckbaty @Bouygues_C
« Développer la culture de la diversité »

« diversité » : le terme paraît parfois un peu galvaudé en entreprise. Que se cache-t-il concrètement derrière ce mot et comment favoriser la diversité au quotidien ? Découvrons-le avec  Didier Rabiti, responsable diversité et égalité des chances de Bouygues Construction.

La diversité chez Bouygues Construction, qu’est-ce que c’est ?

La diversité est multi-facettes : c’est tout à la fois la diversité des cultures, des sexes, des âges, des origines sociales, des parcours ou des états de santé. Dans un Groupe de 53 500 collaborateurs présent dans 80 pays, sur les 5 continents, la diversité est une richesse ! Mais, pour qu’elle s’épanouisse, une grande vigilance de tous est nécessaire au quotidien. Promouvoir l’égalité des chances, lutter contre les stéréotypes, développer le respect de l’autre et la culture de la diversité au sein de l’entreprise, ce sont mes missions au quotidien.

Didier Rabiti

Didier Rabiti

Des progrès restent donc encore à effectuer ?

Oui, évidemment. Des plans d’actions ont été menés depuis plusieurs années et nous avons enregistrés de beaux progrès. Par exemple, concernant l’emploi des travailleurs handicapés, certaines de nos filiales ont dépassé le taux légal de 6%. Autre exemple, notre filiale Bouygues Bâtiment International a reçu en 2012 le label diversité remis par le Ministère du Travail. Cependant, les résistances et les freins sont encore nombreux. Il faut donc agir au quotidien, notamment par des formations, afin de véhiculer cette culture de la diversité. Ainsi, près de 500 managers et responsables RH ont suivi une formation égalité des chances depuis 5 ans.

On évoque souvent la faible présence des femmes dans le secteur du BTP. Quelles sont vos actions pour enrayer ce phénomène ?

Nous avons lancé depuis 2012 un plan d’action très ambitieux afin de favoriser la mixité dans nos métiers. Bouygues Construction incite au recrutement, à compétences égales, de femmes sur les métiers à forte dominante masculine et sur les postes de direction. Un tableau de bord mixité a été mis en place afin de suivre l’évolution des femmes au sein du Groupe. La présence de femmes managers ou top managers fait l’objet d’un suivi spécifique. De nombreuses formations apprennent également aux managers et RH à lutter contre les stéréotypes et les idées reçues concernant la mixité. Nous communiquons également plus largement à l’ensemble des collaborateurs via notre intranet. Enfin un réseau de femmes, appelé Welink, s’est créé en 2013. Les premiers résultats de toutes ces actions sont encourageants : entre 2011 et 2014, le nombre de femmes directrices a doublé, avec aujourd’hui près d’un quart de femmes dans notre population de cadres.  C’est un travail de longue haleine et il faut que tous les acteurs du BTP se mobilisent : des constructeurs aux écoles d’ingénieurs en passant par les fédérations.

Pourquoi ne pas recourir aux quotas pour accélérer la progression de la diversité, notamment aux postes de direction ?

Nous avons jusqu’à présent privilégié un travail de fond pour faire évoluer les mentalités à tous les niveaux de l’entreprise. Ce travail de fond est plus long, mais, il permet d’obtenir des résultats pérennes. Aujourd’hui, nous n’excluons pas d’aller vers des actions plus directives, à condition de poursuivre nos actions de fond sur l’évolution des mentalités.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Franckbaty 17028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte