Magazine Culture

Vous parler de ça - Laurie Halse Anderson

Publié le 14 avril 2015 par Stéphanie @Stemilou
Vous parler de ça - Laurie Halse Anderson

Editions La Belle colère

Parution : octobre 2014

J'ai de plus en plus de mal à parler. Ma gorge me fait toujours souffrir, mes lèvres sont gercées. Quand je me réveille le matin, mes mâchoires sont tellement contractées que j'en ai mal à la tête. Ma langue se délie parfois quand je suis seule avec Heather. Mais chaque fois que j'essaie de parler à mes parents ou à un prof, je bafouille ou me bloque. Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? J'ai l'impression d'être atteinte d'une espèce de laryngite chronique.

Melinda Sordino ne trouve plus les mots. Ou plus exactement, ils s'étranglent avant d'atteindre ses lèvres. Sa gorge se visse dans l'étau d'un secret et il ne lui reste que ces pages pour vous parler de ça. Se coupant du monde, elle se voit repoussée progressivement par les élèves, les professeurs, ses amis, et même ses parents. Elle fait l'expérience intime de la plus grande des injustices : devenir un paria parce que ceux dont elle aurait tant besoin pensent que le mal-être, c'est trop compliqué, contagieux, pas fun. Melinda va livrer une longue et courageuse bataille, contre la peur, le rejet, contre elle-même et le monstre qui rôde dans les couloirs du lycée.

Troisième roman publié par les Editions La Belle colère (Dieu me déteste, La ballade d'Hester Day), Vous parler de ça est le premier roman de Laurie Halse Anderson publié à l'origine en 1999 (ça date !) et le voilà traduit pour nous depuis peu.

En de court chapitre, l'auteure nous raconte l'histoire de Melinda et de sa première année de lycée, apparemment pas très appréciée et même évitée. Pourquoi un tel comportement ? L'explication remonte au mois d'août, une fête regroupant tous les ado des environs finie avec l'arrivée de la police, et appelée par Melinda. Pourquoi avoir voulu gâcher cette fête en sachant que tous ses amis finiraient par lui tourner le dos ? C'est ce que va nous révéler Melinda au fur et à mesure des chapitres (même si l'on se doute déjà de ce qui a pu lui arriver).

Depuis ce jour qui a changé sa vie, Melinda parle peu, s'enferme dans sa chambre et dans sa honte, elle aimerait en parler mais les mots ont du mal à franchir sa bouche alors forcément personne ne la comprend et on la prend pour une pestiférée. Elle s'isole dans son silence. Ses notes sont en baisse et ses meilleures amies lui tournent le dos. Comment va-t-elle se sortir de ce mauvais pas ?

Il m'arrive parfois de considérer le lycée comme une longue période de bizutage : si vous êtes assez solide pour survivre à ça, on vous donne la permission de devenir adulte. J'espère que le jeu en vaut la chandelle

Ce roman, qui se déroule sur une année scolaire, décrit l'univers des lycées américains où la popularité prime sur tout le reste, il y a peu d'action mais les sentiments de notre héroïne sont décrits avec justesse, sa façon de garder la tête hors de l'eau est un bel exemple, car lors d'une épreuve le plus dur est bien sur de communiquer, d'en parler, tel est le message transmit par l'auteur : ne surtout pas se renfermer mais plutôt s'ouvrir aux autres et parler pour que ça n'arrive jamais plus. Un très joli texte pour un sujet troublant qui touche malheureusement beaucoup d'adolescentes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphanie 612 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines