Magazine Cinéma

Poupoupidou - 6/10

Par Aelezig

z17

Un film de Gérald Hustache-Mathieu (2011 - France) avec Jean-Paul Rouve, Sophie Quinton, Guillaume Gouix, Olivier Rabourdin, Clara Ponsot

Regardable.

L'histoire : David Rousseau, écrivain parisien, revient dans sa région natale, en France-Comté, pour la succession d'un vieil oncle. On découvre dans le même temps le cadavre d'une jeune femme dans la neige. Une célébrité locale, égérie d'une marque de fromage et miss météo sur FR3... Le corps ayant été retrouvé sur une zone interfrontalière, un no man's land, ni la Suisse ni la France ne veulent enquêter. Le dossier est classé, suicide, point barre. Rousseau trouve cette situation pathétique et bien peu respectueuse pour cette femme. Il lui prend l'envie d'en faire le sujet de son prochain roman. Mais en essayant d'en savoir plus sur elle, il acquiert la conviction qu'elle a été assassinée.

z18

Mon avis : On sent le petit gars qui a travaillé dur pour trouver et peaufiner un scénario original... C'est bien d'essayer, c'était presque réussi ! De très bonnes idées, des petites touches d'humour bien vues, mais l'enquête de Rousseau est, elle, très convenue et rend le film sympathique mais sans ambition, un peu vain, un peu téléfilm.

Ce qui m'a plu c'est le parallèle constant du début jusqu'à la fin entre la vie de Candice et celle de Marilyn Monroe. D'abord par petites touches subliminales, puis évidentes, et sur la fin, assumées. Réincarnation ? Fantasme d'une jeune femme fragile qui a inconsciemment reproduit les actes de celle qu'elle admirait ? Peu importe ce qu'on y voit, de toutes façons cela rend le personnage très touchant et c'est ce qui fait qu'on s'attache à cette histoire. Et puis le côté "rêve américain", pour Candice, mais aussi pour David qui rêve de devenir le James Ellroy français... ça trimballe une mélancolie intéressante.

Mais, rien de réellement transcendant toutefois. Deuxième long pour ce réalisateur, dont je ne connaissais rien. A suivre.

z19

Le film a généralement emballé son monde : "L'ensemble atteint l'excellence et forme un cocktail d'une originalité exceptionnelle, à la fois drôle, tragique et très malin. Sans conteste (...) l'un des meilleurs films de ces douze derniers mois, toutes nationalités confondues." (Le Journal du Dimanche) ; "La prestation fragile et sensuelle de la comédienne Sophie Quinton porte ce thriller au parfum sulfureux." (20 minutes) ; "Ce film confirme le talent de conteur de Gérald Hustache-Mathieu, son style inimitable, entre comédie décalée, gravité et ironie bienveillante. Une belle surprise." (Le Figaroscope). On a carrément Libération qui se lâche : "Toutes proportions gardées, il y a du Lynch dans ce film" ! Pour ma part, à aucun moment je n'ai pensé à Lynch. Faut pas exagérer.

Même son de cloche chez les spectateurs, avec un peu plus de réserve. Marilyn au pays du fromage, Rouve en enquêteur... certains trouvent le tout un peu ridicule, et, avec le recul, au fond, c'est vrai qu'on hésite entre coup de génie ou idée saugrenue...

Je n'arrive pas trop à savoir, finalement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines