Magazine Culture

Les 3 crimes de West Memphis

Publié le 18 avril 2015 par Lespolarsdemika
Les 3 crimes de West MemphisLes 3 crimes de West Memphis est un documentaire de la journaliste Mara Leveritt paru en février 2015 aux éditions l'Archipel.
Présentation de l'éditeur :West Memphis, petite ville de l’Arkansas. Le 5 mai 1993, trois enfants de 8 ans sont portés disparus. On les retrouve égorgés le lendemain dans un bois dénommé le « nœud du diable ». Ils auraient été tués suite à un rituel satanique.Très vite, trois adolescents, Damien Echols, Jason Baldwin et Jessie Misskelley sont appréhendés suite au témoignage accablant de deux personnes.Malgré une enquête bâclée et une absence totale de preuves, Baldwin et Misskelley sont condamnés à la perpétuité, Echols à la peine de mort...Face aux incohérences du dossier, un détective privé décide de mener sa propre enquête.En 2011, les accusés sont enfin libérés. En échange de leur remise en liberté, ils ont dû plaider coupable et s’engager à ne pas poursuivre l’État de l’Arkansas pour les dix-huit ans qu’ils ont passés en prison...
Histoire vraie survenue à West Memphis (environ centre-est des Etats-Unis), Les 3 crimes de West Memphis nous relate l'ensemble des faits de manière assez précise ; les crimes, l'enquête, les interrogatoires et le jugement. Toutes les personnes qui ont été proches ou loin de cette affaire sont citées et l'auteur n'a pas hésité à fouiller dans leur vie.
Le crime : trois enfants de huit ans ont été attachés, torturés, tués puis balancés dans une rivière. La façon dont sont ligotés ces pauvres enfants donnent aux enquêteurs l'impression que c'est l'oeuvre d'une secte. Alors lorsque l'on apprend que le jeune Damien Echols écoute Metallica, lit Stephen King, Anton Lavey et des livres sur l'occultisme, on voit en lui le parfait coupable ... Et ce qui jouera contre lui lors de son procès, c'est le témoignage incohérent et imprécis de son ami Jessie qui l'accuse pour sauver ses propres fesses mises également en danger.Suite à un procès stupéfiant de bêtises et aux erreurs (voire falsifications de preuves) de la police, Damien Echols se retrouve dans le couloir de la mort et ses amis sont envoyés pour de très longues années en prison. Nous sommes en 1993 aux Etats-Unis.
Ce documentaire est prenant même si certains passages lassent. On est pris par l'histoire tant on est énervé par la façon dont l'enquête a été menée. Il est aberrant de lire de telles choses à notre époque. Ces adolescents ont été présumés coupables et non présumés innocents. Ce n'est pas venger la mort de ces trois pauvres enfants de huit ans que de jeter n'importe qui en prison.
En 2011, après avoir passés la moitié de leur vie enfermés, Jessie, Jason et Damien sont libérés mais toujours reconnus coupables. Ce qui est également dramatique au final c'est qu'on ne connait toujours pas l'identité du ou des vrais meurtriers. Le système judiciaire s'est tellement focalisé sur ces trois adolescents, que tout le monde pensait coupables sans raison valable, que les véritables tueurs ont pu fuir très loin.
Bande annonce de l'adaptation au cinéma avec Reese Witherspoon et Colin Firth :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespolarsdemika 321 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines