Magazine Conso

#ArtMTL Les pièces de résistance de Yinka Shonibare MEB @SHONIBARESTUDIO au @DHCART

Publié le 28 avril 2015 par Duc C. Nguyen @duccnguyen

De mercredi 29 avril au dimanche 20 septembre, le DHC/ART Fondation pour l’art contemporain présente Pièces de résistance de Yinka Shonibare MEB.

SHONIBARE_The-Sleep-of-Reason-America_2008_JCG3745_low-rez

MEB, Most Excellent Order of the British Empire, titre que l’artiste recevait en 2005. Contrairement à d’autres artistes afro-britanniques ont refusé cette décoration, Shonibare a officiellement adjoint l’acronyme à son nom d’artiste, soulignant ainsi les tensions présentes dans son travail: l’expérience d’être à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, ses sentiments d’appartenance et de marginalisation.

SHONIBARE_Addio-del-Passato-Film-still-3

Shonibare s’est fait connaître à travers le monde en privilégiant, dans sa pratique, l’utilisation du tissu wax comme dispositif conceptuel et formel. Bien qu’associé à l’Afrique par stéréotype, le tissu wax était fabriqué en Hollande; les Européens se sont approprié ce tissu inspiré des techniques indonésiennes du batik puis l’ont ensuite industrialisé. Avec ses origines croisées et confuses, le tissu wax s’avère un véhicule somptueux qui permet également à l’artiste d’investiguer la nature complexe de concepts comme l’identité, l’authenticité, l’ethnicité, la représentation, l’hybridité, la race, la migration, la mondialisation et le pouvoir.

Scan09.tif

Yinka Shonibare MBE a recours à de multiples stratégies, entre autres l’auto-ethnographie et l’humour, qu’il combine à des références historiques et littéraires afin de produire un corpus à la fois attrayant et subversif. Sa réflexion critique sur les relations de pouvoir entre l’Afrique et l’Europe s’exprime par un traitement formel qui est simultanément fastueux et décadent. Dans un champ connexe d’exploration, il révèle son affection et son respect pour la culture et les institutions britanniques tout en mettant à mal les notions de classe et de privilège. C’est cette ambivalence même qui bouscule avec une grande efficacité certaine binaire simpliste et qui manifeste sa subtile manière d’aborder et de traiter son sujet.

unnamed

Où :
DHC/ART Fondation pour l’art contemporain
451 St Jean St, Montreal, Quebec H2Y 2R5

Quand :
Vernissage : mardi 28 avril à 17h30
Expo : mercredi 29 avril au dimanche 20 septembre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Duc C. Nguyen 1386 partages Voir son profil
Voir son blog