Magazine Culture

Vendredi 30 Mai_La Tour prend l’Air_Voisins le Bretonneux

Publié le 02 juin 2008 par Zguignou

Un festival d’ Ile de France qu’il est bien. Une belle programmation, un beau cadre, une belle organisation…c’est cool d’être là ! Je suis en mode solo. Je ne vais pas au rencard à Montrouge, je vais direct à Voisins, j’économise une heure de route. Parfois c’est bon d’être seul maitre de ce qui se passe. Personne à attendre, on fait ce qu’on veut sans demander l’avis de tout le monde… j’apprécie. Le système de balances/concerts du festival est malin : Il y a deux scènes assez éloignées l’une de l’autre. Un groupe joue sur l’une pendant que l’artiste suivant s’installe et fait ses balances sur l’autre. Faut pas faire trop de bruit quand même, on nous demandera plusieurs fois de couper la façade. Bizarrement on avait rendez vous à 15h30 alors que notre installation est à 17h. Relou. Deux heures à attendre. Heureusement, il fait un temps magnifique, le cadre est champêtre et les loges sont spacieuses et confortables. Je tombe sur Fred Ribeiro, chanteur et artiste de talent, ex-collègue à La Clef, qui fait le bénévole au planning des navettes ! Et puis Viktor a PES 2008, sur sa PSP, je me fais un petit revival de l’époque PSP du band en scotchant dessus jusqu’à la dernière seconde possible… Max P. s’y met aussi, la rechute générale est proche ! Adam, arrive clopin clopant, une belle attelle bleue sur le genou. Il marche comme un robot, pas cool. D’après lui, ca va tout de même mieux qu’il y a quelques jours, cette attelle va accélérer son rétablissement.
On a trouvé un nouveau truc : on applaudit . Pour rien. Tous ensemble. Ca fait un sacré boucan. Ca nous fait rigoler.

On joue à 19h30. Il fait encore jour. Et chaud. Pour une fois les lunettes de soleil remplissent leur fonction primaire. C’est devant un beau coucher de soleil que nous finissons le concert. Un petit enfer pour moi, je passe les quatre premiers morceaux a essayer d’entendre quelquechose de correct dans mes retours. C’est un peu contrariant, on sort complètement du concert. On pense a comment faire des signes a l’ingé retour sans jouer comme un pied. Et, comme c’est pourri, on est pas content. Je lache l’affaire au moment ou je suis 10 fois trop fort. Mieux vaut ca que l’inverse. Aaah, Nicolas, tu nous manques. Je fais un gros effort pour me remettre dans le concert. Il faut un minimum d’imagination et d’auto persuasion pour se dire que ca défonce alors qu’on a un son pourri sur scène. Tout le B.A. fan crew est là, devant, a danser et hurler. ( Donc, dédicace à Dra$tic, Fame, Chris, Benlop, Fristophe ) Ca fait vraiment plaisir ! 20h30 on finit. Pas le temps pour un rappel, il faut que ca enchaine sur l’autre scène… Repas endiablé à l’espace bouffe. Ambiance surchauffée, plats excellents. Cacedédi à Laetitia, notre très fraiche et sympathique serveuse, pour sa patience avec les gamins que nous étions. Avantage du mode solo, je trace quand je veux. Dont acte. J’aurais bien regardé Ez3kiel, dont on entend le plus grand bien, mais demain rendez vous tôt, et ils jouent à 00h50… faut se préserver un peu.


 Au fait, il n'y a pas de photos, vous êtes punis pour manque de commentaires.
Heureusement que Dra$tic est là, lui.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazines