Magazine Cinéma

Sex and the City: du strip-tease, danse poteau et danse érotique aux talons hauts

Par Raymond Viger

Sex and the City: du strip-tease, danse poteau et danse érotique aux talons hauts

J’avais entendu parlé de la sortie du film “Sex and the City”. Quelques publicités avaient réussi à se frayer un chemin. Le film ne m’intéresse pas et je n’ai pas l’intention d’aller le voir.

Notre ami Renart L’Éveillé a fait un intéressant billet sur cette série américaine. Il voulait réagir aux escarpins présentés dans Sex and the City, ces souliers à talons hauts, des talons aiguilles qui vantent la féminité de celle qui les portent. Ils nous dit:

60% du corps devrait être supporté par les talons. Les talons hauts font porter 70% du poids sur l’avant des pieds. Cela peut causer des maux de tête, des courbures latérales de la colonne, des cambrures excessives et le phénomène du dos rond. Aussi, on parle de lombalgie, de hernie discale, d’arthrose interdiscale, sans compter les petits désagréments comme les douleurs aux épaules et/ou aux avant-bras, les cors et les kératoses qui se forment aux orteils.

La question qui est lancée est de savoir si la série Sex and the City, montrant la vie intime de 4 amies, rend justice aux femmes, les raménent à un rôle de femmes-objet ou permet d’ouvrir la réflexion sur des sujets tabous et la perception des femmes sur la sexualité. Morgane a laissé un commentaire qui synthétise bien le débat.

De Charlotte qui répugne à faire une fellation, à Samantha qui hésite à se lancer dans une expérience de triolisme, l’infidélité de Carie, les vibrateurs de Miranda, les situations présentées dans cette série rétablissent le point de vue féminin de la chose.

Suite à la publication en octobre dernier d’un article sur les cours de strip tease et de danse poteau plusieurs commentaires nous sont parvenu. Un reportage est en cours sur la position des femmes sur la danse érotique et la danse poteau. On peut aussi y rajouter les talons aiguilles et tout autre attribut féminin touchant la vision féminine de sa sexualité. Vos commentaires vont permettre d’influencer ce reportage.

PUBLICITÉ


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog