Magazine Cuisine

Étape dégustation aux Terres de Saint-Hilaire

Par Gourmets&co

Un domaine immense dans les terres de l’arrière-pays provençal. Des champs, des bois, et surtout, à perte de vue, des vignes. Le vignoble est la raison de vivre et de travailler des Terres de Saint-Hilaire. Pas moins de 100 hectares de vignes qui produisent chaque année en septembre et octobre des vins rouges, blancs et rosés à déguster au caveau toute l’année. Mais pas seulement : des pommes, des olives, des céréales font du domaine une enclave qui pourrait presque être autonome tant les productions sont variées et importantes. L’ensemble est labellisé Terra Vitis montrant ainsi la démarche environnementale tant dans les différentes cultures mais aussi dans les chauffages des bâtiments au bois des forêts alentour et à l’enherbement permanent des vignes.

tdsh tourettes chambre 1 copie

Malgré la découverte d’une villa romaine et d’un petit temple dédié à Hercule, rien ne permet d’affirmer que la culture de la vigne était déjà présente. Par contre, les premiers écrits remontant au Moyen Âge l’attestent sans conteste et cela a perduré jusqu’à aujourd’hui et l’acquisition du domaine par la famille Burel en 2002. Elle n’a pas chômé et en dix ans le domaine s’est ouvert au tourisme, à l’œnotourisme, aux randonnées, au cheval avec un centre équestre, et la liberté d ‘aller et venir suivant son humeur et ses envies est la règle d’or du domaine. Toujours dans la simplicité, on reste proche de la nature et du naturel.

tdsh auberge terrasse 1

La rénovation de quelques bâtiments disséminés permet de passer une nuit ou plusieurs jours sur place dont de véritables chambres d’hôtes, rustiques, simples mais de bon confort, où l’on peut être totalement indépendant puisqu’une vaste cuisine et table d’hôtes permet de faire sa cuisine au milieu des quelques chambres de la bâtisse, spacieuses, claires et confortables. Repos, un verre de rosé à la main, aux beaux jours sous la tonnelle, bercé par le silence qui s’étend doucement sur les terres le soir venu.

IMG 5049 copie

Dîner ou déjeuner au restaurant de l’Auberge, grande salle avec cheminée pour réchauffer l’atmosphère, là encore dans une simplicité de bon aloi. Carrelage au sol, tables en bois, cuisine régionale sans prétention, et petits-déjeuners copieux.
Paisible, honnête dans les propositions, une nature préservée par rapport aux côtes du Var plus bas vers le sud, du vin à découvrir et à déguster, les Terres de Saint-Hilaire sont un havre de paix pourtant toujours très actif et c’est bien cette dichotomie qui en fait tout le charme.

Et les vins dans tout ça…

OPPIDUM rouge

Le choix est vaste. Le Saint-Hilaire, un vin mousseux minéral et très fruité grâce à un élevage sur moûts frais, agréable avec ses fines bulles et parfait à l’apéritif. (10,90 €)
La cuvée Oppidum est particulièrement intéressante sur l’appellation AOP Coteaux Varois en Provence. Un 100% vermentino avec élevage en cuve inox et sur lies qui exhale des notes d’agrumes au nez et une bouche à la fois puissante et vive avec une belle longueur. Le 2014 est un joli vin typique et authentique qui sera idéal sur un risotto aux champignons, des langoustines justes saisies ou sur des desserts aux fruits. Servir en bouteille à 10°. (7,90 €)
L’Oppidum rouge 2011 est à la hauteur et dans le même esprit. À base de cabernet sauvignon (60%) et syrah, il est élevé en fût de chêne neuf, d’un vin et de deux vins. Très suave en bouche, moelleux, du fruit rouge, un peu de réglisse, des épices, une profondeur et une longueur étonnante pour un vin d’un bel équilibre. Une réussite. Carré d’agneau, un gibier en saison, ou un confit de canard. Servir en bouteille à 16°. (9,10 €)

LE BOIS DU MARQUISAT rosé

La cuvée Le Bois du Marquisat en rosé (2014) est d’une grande finesse mais empreint de puissance et de rondeur bienvenue pour un rosé. Cinsault, grenache et syrah, il joue sur des notes de fruits exotiques et de cette fameuse pierre à fusil. Élégance et souplesse pour un vin de classe à servir en bouteille à 11°, sur beignets de légumes provençaux ou des spécialités asiatiques. Impeccable seul à l’apéritif. (10,90 €)

Vinifié uniquement dans les grandes années, le rouge 2012 est puissant, complexe, soyeux, après un élevage en barriques et donne toute sa générosité sur des viandes rouges grillées, et du gibier. Servir en carafe à 17°. (13 ,90 €)

Route de Rians – D3
83470 Ollières
Tél. : 04 98 05 40 10
Contact@tdsh.fr
www.terresdesainthilaire.com

Chambres (à la nuit)
Haute saison : de 85 € à 105 €
Basse saison : de 75 € à 95 €

Gites (à la semaine)
Haute saison : de 602 € à 1 449 €
Basse saison : de 441 € à 1 071 €
Tarifs suivant les tailles du studio au T6

L’Auberge restaurant
Plats de 10€ à 20 €

tdsh marotte ciboulette 1
IMG 5057 copie
GAMME LE BOIS DU MARQUISAT

la gamme des AOC
OPPIDUM rosé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines