Magazine Bébé

Louer en étant entrepreneurs mission impossible ?

Par Mamanaubalcon @lesloe

Ici nous sommes rageurs et en colère. Car aujourd’hui nous, Chéri et moi, sommes personae non gratae. Nous ne pouvons pas accéder à la location d’un logement correspondant à nos possibilités financières. PARCE QUE NOUS SOMMES ENTREPRENEURS !Louer une maison pour un entrepreneur mission impossible

Attention nous ne sommes pas gourmands. Le logement n’est pas en pleine ville ça on le sait, ce n’est vraiment pas facile d’y accéder à la location (pour des gens qui ne gagnent pas 3 fois le montant du loyer ou qui ne sont pas étudiant ça fait quand même du monde cf la Loi Boutin). Évidemment nos possibilités financières sont incompatibles avec une maison à Bordeaux ou dans ses alentours immédiats.

Je le disais nous ne sommes pas gourmands. Mais aujourd’hui nous sommes personae non gratae dans un village de 1800 habitants à 25 minutes de Bordeaux. Nous visions une maisonnette T3 avec un jardin. A vrai dire un coup de cœur pour nous.  Cette maisonnette est située dans une résidence. A louer 3 autes maisons et des appartements. Ce n’est pas très facile visiblement de les louer. Nous pensions naïvement que notre dossier accompagné du soutien de 2 cautions sérieuses (parce que bon on est entrepreneurs vous voyez), de 2 bilans, de quittances de loyer plus élevées que le loyer demandé… avait des atouts. Alors quand l’agence nous a dit que notre dossier ne passerait pas car nous ne correspondions pas aux critères qui garantissent la couverture des loyers impayés (cf la Loi Boutin) on est tombé de très haut ! Cette loi qui est sensée aider à louer fait que beaucoup de personnes se retrouvent dans notre situation. Avec des propriétaires qui préfèrent avoir leurs logements vides plutôt qu’occupés par des personnes qui risquent ne pas payer. A Bordeaux nous avions au moins été soutenu par l’agent immobilier. Là non impossible ils ont dit.

Mais nous n’en pouvons plus de vivre en appartement pour plusieurs raisons.

Alors tant pis pour l’impossible. Nous avons donc écrit au maire du village, au président de la communauté de commune à laquelle il appartient, et même à Madame Boutin pour lui signaler les dérives liées à se loi. S’il le faut nous irons plus loin parce qu’il n’est pas normal d’être dans cette situation.

Voilà nous sommes prêts à en découdre, nous sommes prêts à partir vivre plus loin pour accéder à une maison en location à notre budget mais nous ne sommes pas prêts à nous écraser car nous ne rentrons pas dans la case de l’assurance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanaubalcon 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte