Magazine Côté Femmes

L'homoparentalité en question. Et l'enfant dans tout ça ? Béatrice Bourges

Publié le 02 juin 2008 par Zench

940562232.jpg

Résumé

L'éclairage sur l'homoparentalité montre que le débat est nécessaire. Les avis divergent et sont souvent passionnels. La majorité des professionnels de l'enfance affirme qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère pour se construire. Or, ceux qui sont entendus ne sont pas ceux qui représentent la majorité des Français. Il est utile de contrer une pensée dominante qui, pourtant, est minoritaire.
Couverture

L'avenir de la famille française sera-t-il « homoparental » ? À l'heure où quelques pays européens ont déjà accordé aux couples gays le droit au mariage et à l'adoption, la question fait débat en France. Sous la pression électorale, Nicolas Sarkozy songe même à équiper les candidats éventuels d'un véritable kit familial : avec le contrat d'union civile, assimilable en tout point au mariage, auquel serait assorti le statut de « beau-parent » calqué sur le modèle des familles recomposées. Si le droit à l'enfant revendiqué par les couples homosexuels se trouve bien au coeur de ces nouvelles expériences sociojuridiques, étrangement, le droit de l'enfant lui-même semble avoir été relégué aux oubliettes... Car peut-on réellement croire à la neutralité de la sexualité parentale dans la construction psychique de l'enfant ? La souffrance chroniquement observée chez les enfants adoptés, qui n'ont de cesse de retrouver la mère et le père dont ils sont nés, ne risque-t-elle pas de s'aggraver dans le cas où la famille d'accueil ne représente même plus ce modèle ? Passant au crible tous les arguments politiquement corrects en faveur de l'homoparentalité, qui tendent à favoriser les bons soins au détriment du lien naturel, Béatrice Bourges démontre également la nécessité d'une filiation parfaitement reconnaissable par les enfants à travers la possibilité de différencier sexuellement leurs parents. Réunissant les résultats d'une expertise magistrale dans les domaines psychanalytique, sociologique et juridique, dans un contexte élargi aux frontières de l'Europe, elle rétablit ainsi la vérité sur les chiffres de l'adoption, dénonce les véritables enjeux de société qui se dissimulent derrière la revendication familiale des homosexuels et fustige l'abandon de la famille traditionnelle par les responsables politiques, sacrifiée à une minorité.

Un plaidoyer à la fois ferme et subtil en faveur des différences... vitales.

Puisque l'on ne devient pas enfant, l'on « naît » enfant.

Auteur

Béatrice Bourges  est présidente de l’association pour la protection de l’enfance créée en janvier 2007 dans le but de faire valoir l’intérêt supérieur des enfants tel que contenu dans la convention internationale pour les Droits de l'enfant adoptée par les Nations-Unies le 20 novembre 1989.

Sur le même sujet


-> Avis du Conseil des Femmes Francophones de Belgique sur l'adoption d'enfants par des couples homosexuels

Dans le cadre du débat parlementaire sur l'adoption par les couples homosexuels, le Conseil des Femmes Francophones de Belgique estime qu'il est inopportun que pour répondre au désir des adultes, la loi fasse abstraction de la réalité en permettant que soit créé, par le biais de l'adoption, un lien niant la différence de sexe qui est à l'origine de toute filiation. Le CFFB préférerait que l'on se limite à accorder sous certaines conditions l'exercice de droits parentaux au compagnon ou à la compagne du parent biologique ou adoptif lorsqu'il participe à l'éducation de l'enfant, droits éventuellement assortis de droits successoraux en faveur des enfants.
Avis du CFFB 14.01.2006

-> Droit à l'adoption. Adoptons un autre regard.

Pour les couples hétéro, homo ou les monoparents, à chaque débat sur l'adoption, je reste perplexe sur la manière d'aborder la question. Et si on s'intéressait davantage à ces «enfants à adopter» ?
Tanguy Verraes. 22.12.2005

-> Adoption homoparentale. Les psys belges engagent à la prudence.

La passion est mauvaise conseillère. Prenons le temps d'une réflexion qui intègre l'idée que différenciation n'est pas discrimination négative. Evitons amalgames et confusions.
J.P. LECLERCQ. 18.12.2005

-> "Adopter à l'étranger ? C'est de la poudre aux yeux!"

Jusqu'ici, aucune adoption par un couple homosexuel n'a été enregistrée au niveau international.
Stéphane Albessard 08.12.2005

-> Arguments relatifs à la psychologie de l'enfant en défaveur d'une adoption par les couples homosexuels.

Le projet d'adoption d'enfants par un couple homosexuel concerne :
De façon minoritaire, des enfants défavorisés dont les parents biologiques ne peuvent plus s'occuper et qu'ils ont proposé pour l'adoption : elle est donc de type classique et déjà possible dans le chef d'une personne homosexuelle seule.
De façon majoritaire, des enfants conçus volontairement à l'intention spécifique du couple qui désire les adopter par après : enfants portés par une mère lesbienne, le plus souvent après insémination (3) ; enfants portés par une mère porteuse (4) à l'intention d'un couple gay; enfants issus d'un contrat de co- parentalité passé entre un couple gay un couple de lesbiennes, etc.
Professeur Jean-Yves HAYEZ 07.12.2005


-> L'enfant L'Oréal, et le goût de la grenadine.

Le débat sur l’ « homoparentalité » et l’adoption par des couples homosexuels pose des questions importantes à trois niveaux au moins.
Docteur Jean-Paul Matot 06.12.2005

-> Adoption et couples homosexuels.

Depuis une trentaine d'années, les familles vivent une difficile "transition historique". Des situations inédites mettent souvent les "nouveaux parents", mais aussi les enfants, dans des situations complexes.
Christian Van Rompaey - Journal "En Marche". 04.12.2005


-> « Arrêtons de copier les hétéros. »

Les gays sont comme des exilés. Soit ils se laissent assimiler, soit ils décident de bousculer les valeurs dominantes.
Interview d'Iréne Kauber. 02.12.2005


-> Lettre du Service de Santé Mentale de Tournai à la Chambre des Représentants de Belgique

Il y a plusieurs mois maintenant vous nous interpelliez à propos de ces questions bien contemporaines touchant entre autre à l'adoption d'enfants par des couples homoparentaux. Il s'agit là de questions bien difficiles, soulevant les passions.
Vous souhaitiez avoir un maximum d'avis pour ouvrir le débat.
Il ne s'agit pas d'une argumentation bien construite, mais d'un certain nombre de " flashs " permettant effectivement d'ouvrir des bases de réflexion.
Lettre du SSM 01.12.2005

-> Dans l'intérêt de l'enfant vraiment ?

La Ligue de familles en Belgique s'est prononcée pour l'adoption par les couples homosexuels. L'intérêt de l'enfant n'est-il pourtant pas de grandir avec un père et une mère de sexe différent ?
Diane DRORY 01.12.2005


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par biologie
posté le 08 mars à 15:41
Signaler un abus

bravo à christine boutin et super zéro à nadine morano.... s/ l'homoparentalité.

Par homoparentalité
posté le 23 août à 14:06
Signaler un abus

Un nouveau site de petites annonces pour ceux qui recherche une coparentalité : www.coparents.fr

A propos de l’auteur


Zench 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte