Magazine Culture

Fantasmes et miroirs, Editions du 38

Par Laurielit @bloglaurielit

fantasmes-et-miroirsAujourd'hui c'est le premier mardi du mois alors c'est permis chez Stéphie.

Aujourd'hui c'est un mardi un peu spécial.

Aujourd'hui j'ai lu le texte d'une amie, oui une amie qui a publié grâce à sa persévérance, sa confiance en la vie, et son talent.

Aujourd'hui j'ai aimé lire un/des textes érotiques.

Dans ces nouvelles érotiques, les éditions du 38 nous préviennent : Paulette, c'est la "digne représentante des femmes joyeuses, décomplexées et à l'érotisme sans fard"...une vision très positive et heureuse du sexe que j'apprécie particulièrement. Il y a donc 3 recueils existants, je vous parlerai ici de Fantasmes et miroirs. (J'en profite pour dire que je trouve les couvertures très belles).

Venons-en aux nouvelles. Il y en a 6, de 6 auteur(e)s différents, des nouveaux et des plumes confirmées nous dit-on. Personnellement je n'ai vu aucune différence à la lecture et je salue la volonté de cette maison d'éditions de mettre en scène des nouveaux talents.

- Fleur Deschamps nous parle d'une femme "narcissique". Elle se trouve belle, se désire et s'amuse ainsi avec son miroir...seule ou pas. J'ai aimé la description de son corps, loin des canons de la mode et du jeu érotique qu'elle se propose à elle-même. La plume est précise et fait la part belle à la description du désir. Un bon moment de lecture, sans surprise mais agréable.

- Stéphie...que dire...Oui vous allez penser que je ne suis sûrement pas objective, c'est certainement vrai et alors...Stéphie nous parle d'un rendez-vous, tous les vendredis à 14h chez Zazie. Aujourd'hui Zazie veut que cet homme affronte son reflet et ose. En toute honnêteté, je suis admirative de la fluidité avec laquelle Stéphie manie le sexe (cru par moment d'ailleurs) mais également la profondeur de ses personnages avec leurs craintes et leurs angoisses. Au-delà de cela, sa grande force réside dans la surprise qu'elle manie avec énormément de talent pour son lecteur. Je ne peux en dévoiler plus mais entre scènes de sexe torrides, fragilité des personnages et surprise, le lecteur est emporté. Un format "nouvelle" qui convient parfaitement à cette auteure. Ah et si vous n'avez pas compris, j'adore!

- ChocolatCannelle nous emporte dans un autre temps et parle de la gémellité. Une écriture vraiment précise et soignée qui m'a fait passer un agréable moment de lecture. J'ai aimé l'histoire de ces filles, leurs personnalités et le temps que l'auteure a pris pour poser le cadre. Le miroir est porté ici dans la réalité avec un être semblable à ses côtés. Vraiment intéressant.

- Isabelle Lorédan a écrit sur Narcissa, folle de son corps. Je vais être honnête, quand j'ai commencé la nouvelle, je me suis dit, oh non, pas ce thème de la fille prête à tout pour passer à la télé...vu et revu, franchement...et c'est une des nouvelles qui m'a vraiment le plus surprise et que j'ai finalement beaucoup aimée. L'ironie dans ce genre de nouvelle est une chose osée et franchement c'est un texte rondement mené, avec suspens, jeu érotique, humour.

- Jerk, auteur masculin de ce recueil, s'amuse avec la cloison d'un appartement doté d'un miroir sans teint. Si l'écriture est soignée, j'ai moins été conquise par ce jeu dont le ressort m'a paru un peu facile et dont j'attendais un peu plus de surprise sur la fin.

- Miss Kat nous parle d'une fille bien. Un texte intéressant sur la notion de "fille bien" ou comment on se situe dans la société et comment on souhaite être perçue. Le mâle est dominant et aucune émotion ne semble l'atteindre. Un moment agréable également mais qui m'a également moins touché.

Bon enfin voilà, c'est un mardi très spécial et je vous engage à découvrir ce recueil dont le prix ne peut être un frein au plaisir : 3.99€ en format numérique. Petit plus avec la présentation de chaque auteur en fin de nouvelle.

Mes amis, aimons-nous et comme dit Grand Corps Malade "on ne peut que se réjouir, tant que les gens font l'amour".

Aujourd'hui c'est une énorme lecture commune sur ce recueil avec les avis de Noukette, Leiloona, Sarah, Caroline.

Mardi-c-est-permis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurielit 3519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines