Magazine Culture

La Patagonie, de Perrine Le Querrec

Publié le 05 mai 2015 par Onarretetout
La Patagonie, de Perrine Le Querrec

Il y a dans ce livre celle qui écrit son autoportrait au miroir, qui tient " une petite baraque à mots ", dans une position recroquevillée comme pour se protéger, et le grand " fracas de coton blanc " des draps qu'on pliait dans l'enfance, ce geste au-dessus d'une " intimité immaculée " (qui me rappelle le texte d'Amandine Marembert, Les gestes du linge). Et aussi des gens, des instants qui seraient perdus sans ces mots, et qu'elle saisit parce que, d'où elle observe, " tout devient indiscret ". Ce sont souvent des blessures, certaines provoquées volontairement, d'autres par négligence. Ce sont aussi souvent des enfances, " trop près du bord ", prêtes à s'enfuir comme " un papillon qui dévalait l'escalier ". Et " les enfants ne jouent plus ", à la fin.

Pourtant, les textes de Perrine Le Querrec sont un miracle : " Je n'écris pas une histoire mais une langue, je n'écris pas une situation mais une forme, je n'écris pas des personnages mais des langages... "


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine