Magazine Culture

Deux lettres de Roger Martin du Gard

Par Blogegide

Parmi les lots de la vente de Livres et Gravures : Seconde Vacation, du 9 mai prochain par le libraire Ferraton à Bruxelles, signalons deux lettres de Roger Martin du Gard qui évoquent Gide :
Lot 912MARTIN DU GARD, Roger (1881-1958), Prix Nobel de littérature. Lettre autographe monogrammée à un ami, certainement Richard Heyd, éditeur à Neuchâtel, datée de Nice le 9 nov. 1949, 2 p. 8°, l'avant d'une enveloppe adressée à Richard Heyd datée du 20 avr. 1949 joint. Martin du Gard remercie vivement son correspondant pour l'envoi des vol. du Théâtre d'André Gide (Neuchâtel, Îdes et Calendes).
Il compatit à ses tracas et lui demande des nouvelles. Il parle ensuite de Jacques Copeau et de Gide : La mort de Jacques Copeau nous prive d'une exceptionnelle amitié. Nous avons fait le voyage de Pernaud, pour assister aux obsèques. Les rangs de ma génération s'éclaircissent... À qui le tour ? J'ai revu là-bas bien des visages d'autrefois, que les années n'ont pas épargnés, et qui m'ont durement rappelé que la vieillesse est là, et que notre temps est compté... / Gide est rentré à Paris depuis la fin d'octobre. Il ne pensait y faire qu'un court séjour, mais ses projets d'hivernage étaient vagues. Je redoute pour lui le froid, les tentations et les fatigues de Paris ! Il ne va pas mal, mais il lui faudrait une vie au ralenti, un climat doux, de grandes précautions. Le moindre effort le met sur le flanc, et il est perpétuellement sous la menace d'une nouvelle crise, qui pourrait être mortelle.Estimation : 75-100€ Lot 913MARTIN DU GARD, Roger (1881-1958), Prix Nobel de littérature. Lettre autographe signée à Maurice, certainement son cousin Maurice Martin du Gard (1896-1970), écrivain, fondateur des Nouvelles littéraires dont il est le directeur de 1922 à 1936, datée de Bellême (Orne) le 22 juill. 1925, 4 p. 8°. Après avoir rappelé durant 2 p. son affection ( Affection est bien le nom du sentiment tenace que j'éprouve quand je pense à vous, et que tout autre vocable, sympathie, estime, amitié, n'étiquerait pas... C'est à votre article que je vais toujours, quand j'ouvre votre journal ...), Roger Martin du Gard parle de Gide : Gide est parti. Pour moi, naturellement, ses 'Faux-Monnayeur' sont le meilleur de ses romans. Mais, contrairement à ce que l'on éprouve d'ordinaire pour les grands auteurs, quand on connait l'homme comme je le connais maintenant, on le préfère encore à ses oeuvres, même les plus solides. Aussi je suis mauvais juge. Il parle ensuite des travaux dans sa propriété de famille où il s'installe, de Mme Boyd, sa traductrice...Estimation : 75-100€
Vente :vendredi 8 mai 2015 à 13hsamedi 9 mai 2015 à 13h
Exposition :
samedi 2 mai 2015 de 10h à 19h
du lundi 4 mai 2015 au mercredi 6 mai 2015 de 10h à 19h
jeudi 7 mai 2015 de 10h à 18h Alain FerratonChaussée de Charleroi, 162/8
1060 Bruxelles
Belgique

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogegide 964 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines