Magazine Culture

En France, certains veulent revenir aux temps obscurs!

Par Citoyenhmida

Je n’ai jamais eu Robert MENARD en haute estime, depuis le temps où il était secrétaire général de Reporters sans Frontières.

j’avais exprimé tous mes doutes sur la sincérité de son action et à l’universalité de son prétendu combat dans des billets publiés il y a quelques années:

http://www.citoyenhmida.org/le-petit-jeu-%c2%ab-olympique-%c2%bb-de-robert-menard/

http://www.citoyenhmida.org/touche-pas-a-mon-journaliste-blanc/

Sa carrière post-RSF s’est avérée une suite de couacs idéologiques qui ne sont finalement que l’expression de la réalité de sa pensée!

Après s’être mis au service du Prince de Qatar pour défendre – disait ce faux-cul attiré par les pétrodollars – il s’est embrigadé sous la bannière du Front National et Marine Le Pen pour gagner la mairie de Béziers et pouvoir enfin réaliser son rêve de toujours : exercer un pouvoir sur une population!

Vieux rêve de tout petit dictateur qui, toute sa vie, avait leurré son monde !

Et depuis son élection comme maire, ce monsieur Robert Ménard, qui est libre d’avoir les idées politiques que bon lui semble, n’a pas cessé de violer les lignes rouges qui font que la démocratie locale française un modèle dans le monde!

La dernière bévue en date commise par cet hurluberlu bleu-marine à consister à ficher les élèves des écoles de son territoire selon leur appartenance religieuse, en tenant compte de leur patronymes et de leurs prénoms.

Cet abruti semble ignorer que l’on se prénommer Karim ou Hind, porter le patronyme de Filali Ait Lahcen est n’avoir avec l’islam un rapport très distancié.

Comme on peut s’appeler Boutrous Boutros Ghali et être un fervent copte ou encore Hanan Ashrawi et s’avérer anglicane convaincu.

Mais la bêtise du maire de Béziers ne s’arrête pas à sa méconnaissance de la science des noms et des religion, mais aussi celle des lois de son propre pays et pire au mépris qu’il leur porte!

En France, la Loi interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales, religieuses ou ethniques!

Le maire de Béziers, plus que quiconque ne doit pas ignorer la loi mais il n’en a cure / il l’a dit haut et fort sur le plateau de MOTS CROISES et il l’a répété le lendemain devant le micro et la camera de Jean-Jacques Bourdin sur BFM-TV.

Bien sûr devant le tollé soulevé par ces révélations scandaleusement revendiquées par un élu, le parquet de Béziers se met en branle mais le mal est fait!

La France a glissé avec Robert Ménard vers l’abime qu’elle a connu dans les temps obscures de son histoire pas tellement ancienne!

Hier l’étoile jaune stigmatisait les juifs, aujourd’hui un nom sur une liste stigmatise une partie de la population de Béziers.

Demain avec Marine le Pen et sa nièce, avec Florian Philipot et Maitre Collard, que devra attendre la France!

Je n’ose pas y penser!

La France, la douce France mérite, mieux que ce que cette horde lui propose mais c’est aux français et aux françaises d’en décider.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines