Magazine Bons plans

Les meilleurs voyages en ballon aérostatique

Publié le 06 mai 2015 par Cardigan @onlyapartmentsF

Faire le tour du monde est le rêve de tout voyageur. Et pour voyageur 100% Willy Fog. Le ballon aérostatique est le plus ancien moyen de transport aérien (depuis 1783). Vues inoubliables telles que celles du Parc National du Serengeti (Tanzanie), la Vallée de la Loire (France), Angkor Vat (Cambodge) ou Napa Valley (Californie). Ou des expériences incroyables, comme celles que je vous propose ci-dessous: les paysages lunaires de la Cappadoce (Turquie), les contrastes de Rio de Janeiro (Brésil) et les vues blanches des Trois Vallées (France).

Les meilleurs voyages en ballon aérostatique

C'est l'une de ces destinations qui, pour vraiment saisir son ampleur, doit être visitée en ballon. Le Parc National de Göreme est formé par un paysage volcanique de cheminées sculptées par l'érosion, avec des sanctuaires rupestres, des villages troglodytiques et des villes souterraines. Ses formations rocheuses infinies en font l'un des espaces de cavernes les plus impressionnants du monde. Telle est sa beauté que ce parc, Patrimoine Mondial de l'Humanité depuis 1985, est mondialement connu comme le Musée en plein air de Gö reme. Combien coûte cette expérience? C'est assez cher. La moyenne est de 150 euros par personne chez toutes les entreprises, y compris chez Anatolian Balloons (qui possède le plus grand ballon aérostatique du monde). Mais quelle est la valeur émotionnelle d'un vol au-dessus de Cappadoce? Lorsque vous atterrirez, vous réaliserez que cela valait la peine, y compris de se lever aux aurores. Et mon conseil: la meilleure vue est à l'aube.

Si cette ville brésilienne est déjà hallucinante les pieds sur terre, depuis les airs vous découvrirez quelque chose d'époustouflant . Vous pourrez survoler le Pain de Sucre, le Christ du Corcovado, ses immenses favelas, ses plages interminables ... Rio de Janeiro est une ville de contrastes, et je vous assure que ces différences sont beaucoup plus frappantes vues du ciel. Les impressionnantes tours de Copacabana se fondent dans les favelas. Le luxe et la pauvreté se réunissent à Rio. C' est un phénomène très curieux qui, depuis les airs, se remarque beaucoup plus. Si vous êtes intéressé, dans ce cas, je vous recommande de vous rendre dans les offices de tourisme qui vous diront quelles entreprises proposent ces vols et leurs disponibilités. Les hélicoptères volent toujours, mais pas les ballons. Cela dépend de la saison et de l'afflux de visiteurs.

Twitter: @DianaRPretel


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog