Magazine Culture

[Critique] Gotham Saison 1 : et si on déménageait ?

Publié le 12 mai 2015 par Linfotoutcourt

Le pilote ne séduisait pas vraiment, le reste de la saison de Gotham rehausse à peine le ton. Les maigres bonnes idées ne sauvent pas un océan de clichés et dans ce préquel aux aventures de Batman, ils sont légions.

Ses décors en fond vert mis à part, le show n'est pourtant pas une catastrophe complète. Certains épisodes se révèlent même plutôt bons et des personnages comme Fish Money, véritable valeur ajoutée dans cette ville, relève le niveau.

Non le problème de Gotham vient de Batman lui-même. Comme hanté par son " univers ", la série enfile les clins d'oeil comme des perles, au mépris du bon sens et de la cohérence et sans subtilité aucune. Les méchants incôniques prolifèrent, Bruce Wayne joue déjà les justiciers et Jim Gordon patauge. Quant à Bullock, il a droit au rôle du bon vieux faire-valoir.

Gotham ne parvient pas à trouver le ton juste et ne cesse de brûler toutes ses cartes, promettant un Joker dans sa manche pour la saison 2 comme signe d'un aveu de faiblesse. Chauve-souris qui peut !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine