Magazine Culture

Max Rouquette

Par Florence Trocmé

« Comment aurais-je pu choisir une autre langue que celle dans laquelle je fus baigné dès la prime enfance, où j’ai, comme il est de règle dans les débuts de la vie, vécu intensément un réel palpable, vivant, respirant, sans y songer, l’expression quasi naturelle des êtres et des choses à travers des mots qui en étaient le signe et le reflet » (Max Rouquette, cité dans la revue Europe, n°950-951, juin-juillet 2008, p. 253)

« Avec Max Rouquette, mort vendredi 24 juin [2005] d'une embolie pulmonaire à son domicile montpelliérain à l'âge de 96 ans, disparaît le plus grand écrivain de langue d'oc, mais aussi un grand écrivain français.
Pressenti à plusieurs reprises pour l'attribution du prix Nobel de littérature, il a dû attendre les derniers temps d'une vie longue et active pour que sa notoriété s'impose peu à peu en France. Un paradoxe quand on sait qu'elle fut acquise bien plus tôt à l'étranger, où on le traduit depuis longtemps (en italien dès 1969), confirmant l'inscription universelle d'une œuvre entée sur ces paysages de garrigues héraultaises que Rouquette a chantés en poète avec la force des Antiques. »
(Philippe-Jean Catinchi, chronique nécrologique, in Le Monde du 30 juin 2005)

Max Rouquette (en occitan Max Roqueta) est un écrivain français de langue occitane, né le 8 décembre 1908 à Argelliers, petit village des garrigues montpelliéraines au pied du causse du Larzac. Prosateur, poète, dramaturge et essayiste (il a beaucoup écrit avec et sur des photographes), Max Rouquette a écrit toute son œuvre en occitan. Il a fait ses études de médecine et après avoir publié en 1934 son premier texte, "Secret de l’erba", fait son internat et devient en 1936 rédacteur de la revue militante Occitania et médecin rural à Aniane, dans la moyenne vallée de l’Hérault. Il y exercera dix ans avant de devenir médecin-conseil à la Sécurité Sociale à Montpellier jusqu’en 1974. Il est mort à Montpellier le 24 juin 2005.

Bibliographie
Une bibliographie des ouvrages aujourd’hui disponibles et une autre, plus exhaustive
Ne sont retenus ici que les ouvrages de poésie :
Secret de l’èrba. Carcassonne, Societat d’estudis occitans, 1934.  Sòmnis dau matin. Tolosa, Societat d’estudis occitans, 1937. Sòmnis de la nuòch. Tolosa, Societat d’estudis occitans, 1942. (Coll. Messtages, 3). La Pietat dau matin. Tolosa, Institut d’estudis occitans, 1963. (Coll. Messatges, 32). Les Psaumes de la nuit / Los Saumes de la nuòch. Paris, Obsidiane, 1984.Le Tourment de la licorne / Lo Maucòr de l’unicòrn. Marseille, Sud, 1988. 2e édition: Pézenas, Éditions Domens, 2000.D’aicí mil ans de lutz / A mille années-lumière. Montpeyroux, Jorn, 1995.Bestiari / Bestiaire. Suivi de: Le Miroir des bêtes par Philippe Gardy. Biarritz-Pau, Atlantica - Institut occitan, 2000. (Coll. Occitanas / Occitanes, 1). Bestiaire II. Bestiari II. Le-Pont-du-Rôle, éditions Fédérop, 2005.Poèmas de prosa, Poèmes en prose, traduction de Philippe Gardy et Jean-Guilhem Rouquette, Fédérop, 2008 (voir la présentation de ce livre)
La revue Europe publie dans son numéro n°950-951, juin-juillet 2008, un dossier de plus de 80 pages consacré à Max Rouquette avec une bibliographie chronologique détaillée (à laquelle j’ai emprunté quelques éléments pour la courte note biographique ci-dessus), biographie établie par Philippe Gardy.
• L'association Amistats Max Rouquette a ouvert à l’occasion du centenaire de la naissance du poète, le site officiel de Max Rouquette.
• Une belle présence de Max Rouquette sur le site Cardabelle
Douceur de l’inoubliable, un beau texte de Philippe Gardy
• un entretien (2005) avec Max Rouquette sur lekti-ecriture
• le programme du centenaire (avec fichier pdf téléchargeable)

fiche ©Poezibao


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines