Magazine Culture

Les Sables d'Olonne : La Chaume

Publié le 22 mai 2015 par Montagnessavoie
Il y a juste un bras d'eau à traverser et nous sommes ailleurs. De l'autre côté, après la tour d'Arundel - surnommée, par tradition familiale, la "tour à rondelles" - nous sommes à La Chaume. Si on continue toujours tout droit, avant de tomber dans l'eau, on avance sur la Grande Jetée, jusqu'au phare. A ma gauche, les Sables d'Olonne ; à ma droite, l'océan en furie. Le vent et l'averse qui arrive à vitesse grand V, qui est soudain sur nous, nous douche pendant quelques brèves minutes puis s'en va jeter ses seaux d'eau sur d'autres promeneurs. Déjà, il refait beau. Grand soleil, ironie de la météo, comme si de rien n'était.  Les Sables d'Olonne : La Chaume Ainsi lavés, nous faisons demi-tour et allons transpirer sur la grande terrasse illustrée de canons - ceux-là même que des plongeurs ont retrouvé récemment, provenant d'une épave datant du XVIIIème siècle. Derrière nous se trouve le prieuré Saint Nicolas, à ses heures perdues du passé transformé en poudrière. Comme quoi, la religion mène vraiment à tout... Les Sables d'Olonne : La Chaume
Les Sables d'Olonne : La Chaume Mais éloignons-nous encore de la ville et dirigeons-nous vers les rochers. Il fait maitenant franchement beau et la balade sur les gros cailloux n'est pas déplaisante. Plus tard dans la journée, pourtant, je me rendrai compte que ce paysage à l'orée de la ville et qui me semble déjà sauvage est un terrain apprivoisé, à côté d'autres lieux beaucoup plus indomptables. A suivre... Les Sables d'Olonne : La Chaume
Les Sables d'Olonne : La Chaume

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte