Magazine Cinéma

La Proie

Publié le 23 mai 2015 par Cinevu @cinevu
La Proie Note: La ProieLa ProieLa ProieLa ProieLa Proie

La ProieLa Proie

Réalisation Eric Valette 2011

Prix du Meilleur Film au  Festival du Polar de Cognac (2011)

Sans aucun doute du polar bien rythmé et efficace. Quelques bévues mais l’ensemble est bon et on rentre dedans.

Louis La Brocante et Navarro sont bien rangés des camions. Les courses poursuites commencent à avoir de la gueule, les personnages aussi.

Albert Dupontel est Franck Adrien, suspecté d’être un tueur en série, il va courir  tout le film, traqué par toutes les polices.

Je dois dire que Dupontel y met toute son énergie et semble passablement énervé, il y a de quoi ceci dit ! Le bémol c’est qu’il se sort des pires situations sans quasi aucune blessure, à la Bruce Willis quoi ! Mais on pardonne car Dupontel est grand.

Le scénario se concentre sur la traque d’Adrien et à ses trousses la belle Alice Taglioni, inspectrice chic et choc.

Jean-Louis Maurel le vrai tueur, est joué admirablement  par Stéphane Debac, il dégouline de gentillesse, ça fait froid dans le dos.

Pour finir, interprétation tout en finesse d’une vraie folle furieuse par Natacha Régnier.

Eric Valette fait partie de la génération des réalisateurs nourrit au lait du cinéma américain mais il fait plutôt bien son boulot

Synopsis Télérama La Proie : Un braqueur s’évade de prison avec un esprit de revanche. Il est décidé à traquer son ancien codétenu, un tueur en série qui a entrepris de lui coller ses crimes sur le dos. Une policière de la Brigade des Fugitifs se lance à la poursuite du braqueur, devenu bien malgré lui l’ennemi public numéro 1. Quand chacun des protagonistes aura été au bout de lui-même, qui sera le chasseur, et qui sera la proie ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinevu 1433 partages Voir son blog

Magazines