Magazine Culture

Encore des expressions. Ça fait mal : En avoir gros sur le cœur.

Publié le 24 mai 2015 par Memphis
402) gros sur cœur
Oui, j’en ai gros sur le cœur, je suis peinée. Mon fils oublier la fête des mères !
  • Je vais faire le gros dos, faire semblant de ne pas m’en être aperçue.
  • Heureusement, le gros de la troupe, le plus grand nombre de mes enfants y a pensé.
  • Et puis je te vois venir de loin gros comme une maison.
  • Demain tu vas jouer les gros bras, les gros durs, t’en souvenir et me dire que ce n’est qu’une fête commerciale, sans réelle importance.
  • Mais tu n’en seras pas plus avancé pour ça. Tu seras Gros-Jean comme devant. Même si je te pardonne d’avance, les mères c’est comme ça, il restera toujours une petite cicatrice un peu sensible.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Memphis 1532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine