Magazine Asie

Un lien entre Oscar Wilde et Wen Yiduo ?

Publié le 24 mai 2015 par Florent

Hier alors que je flânais autour du personnage exceptionnel d’Oscar Wilde, je suis tombé en arrêt devant ce poème composé pour sa petite soeur, morte à l’âge de neuf ans :

“Tread lightly, she is near

Under the snow
Speak gently, she can hear

the daisies grow”

Je suis tombé en arrêt d’abord parce que ce poème est magnifique, mais aussi parce qu’il m’est revenu en mémoire une métaphore tout à fait proche, dans un poème de wen yiduo (lien) écrit une cinquantaine d’années plus tard; poème que j’avais traduit il y a 8 ans. Mais j’avais eu du mal justement sur cette métaphore précise. Voici l’extrait de ce poème “peut être” :

也许你听着蚯蚓翻泥,
听这小草的根须吸水,
也许你听着这般音乐

比那咒骂的人声更美。

En français :

Peut-être, en écoutant les vers remuer sous la terre,
Entendras-tu les petites racines aspirer l’eau du sol.
Peut-être, en entendant cette musique là,
La trouveras tu plus belle que la dure voix des hommes.

Quelqu’un sait si Wen Yiduo connaissait Oscar Wilde ? S’il aurait pu s’en inspirer ?

Je trouve cette image très belle en tous cas ; en anglais comme en chinois.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florent 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte